Crise des migrants : la Suède va rétablir des contrôles provisoires aux frontières

Un contrôle de police à la frontière entre la Suède et la Finlande, le 22 septembre 2015. 
Un contrôle de police à la frontière entre la Suède et la Finlande, le 22 septembre 2015.  (ANNE KAURANEN / AFP)

Selon le gouvernement suédois, l'afflux de migrants "menace l'ordre public" et complique la mission des services de l'immigration. 

"Nous allons rétablir les contrôles à nos frontières nationales demain à midi, pour une période de dix jours." Le ministre de l'Intérieur suédois, Anders Ygeman, a fait cette annonce mercredi 11 novembre, alors qu'environ 190 000 migrants sont attendus en 2015 dans le pays.

Cet afflux ininterrompu de migrants "menace l'ordre public" et complique la mission des services de l'immigration, a justifié le gouvernement. "Un nombre record de réfugiés arrivent en Suède. L'Office des migrations est sous forte pression (...) et la police estime qu'il existe une menace contre l'ordre public", avec des centaines voire des milliers de migrants sans abri et des enfants non accompagnés qui disparaissent dans la nature faute d'être pris en charge, a expliqué le ministre de l'Intérieur.

Les Suédois de plus en plus frileux sur l'accueil de migrants

La Suède est la destination numéro un des réfugiés en Europe par rapport à sa population de seulement 9,8 millions d'habitants. Cependant, les Suédois sont de plus en plus frileux sur la question de l'accueil des migrants dans leur pays.

Selon un sondage de l'institut Sifo publié lundi, 41% des sondés sont désormais favorables à une réduction du nombre de permis de séjour accordés, alors qu'ils n'étaient que 29% en septembre. 

Vous êtes à nouveau en ligne