Brésil : les migrants vénézuéliens pris pour cible

FRANCE 2

Le Venezuela connaît pour le seul mois de juillet une inflation de 82 700%, selon le journal "Le Monde". Beaucoup de ses habitants viennent se réfugier dans des camps au nord du Brésil. Ces derniers jours, des tensions sont survenues entre migrants et Brésiliens.

Une foule en colère, bien décidée à chasser les migrants vénézuéliens. Leur campement est détruit, leurs affaires aspergées d'huile par des Brésiliens excédés. Un choc pour les réfugiés. La raison de ce déferlement de violence : l'agression d'un commerçant de cette ville frontalière du Venezuela. Les habitants en sont persuadés : les agresseurs sont des migrants vénézuéliens. Les autorités locales réclament plus de soutien de l'État.

Deux millions de Vénézuéliens ont quitté le pays depuis 2017

Face au ras-le-bol d'une partie des habitants, certains migrants décident de traverser la frontière en sens inverse. Un retour au Venezuela, qu'ils avaient pourtant décidé de quitter. Depuis 2017, près de deux millions de Vénézuéliens ont fui la grave crise économique et politique que traverse leur pays.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne