Migrants : l'"Aquarius" est "en route vers Marseille" et demande à la France l'autorisation de débarquer

Des migrants secourus à bord du navire humanitaire \"Aquarius\", le 26 mai 2017, dans le port de Salerne, en Italie. 
Des migrants secourus à bord du navire humanitaire "Aquarius", le 26 mai 2017, dans le port de Salerne, en Italie.  (CARLO HERMANN / AFP)

Le Panama a annoncé samedi sa décision de retirer son pavillon au navire humanitaire. Selon Médecins sans frontières, 58 migrants sont actuellement à bord du bateau. 

L'Aquarius fait "route vers Marseille", a annoncé l'ONG SOS Méditerranée, lundi 24 septembre. Les ONG ayant affrété le navire humanitaire ont demandé aux autorités françaises d'autoriser "à titre exceptionnel" le débarquement des migrants. Selon Médecins sans frontières, 58 migrants sont actuellement à bord. 

"C'est la seule option que nous avons" pour permettre à l'Aquarius, "dernier navire" civil dans la zone, "de continuer sa mission" de sauvetage des migrants, a expliqué Frédéric Penard, le directeur des opérations de SOS Méditerranée, lors d'une conférence de presse à Paris. "Le port de Marseille est le seul port envisageable pour qu'il puisse repartir", a-t-il ajouté.

Le Panama a annoncé samedi qu'il allait retirer son pavillon au navire humanitaire, déjà privé de pavillon par Gibraltar, pour "non-respect" des "procédures juridiques internationales" concernant le sauvetage de migrants en mer Méditerranée.

Vous êtes à nouveau en ligne