"Aquarius" : "Le silence assourdissant d'Emmanuel Macron est une honte", déclare Fabien Gay (PCF)

France 3

Le flot de migrants vers l'Italie se poursuit alors qu'une loi en Hongrie permet d'emprisonner pendant un an ceux qui aident les réfugiés. En France, le Sénat débat de la loi asile et immigration, évoquée par le sénateur PCF Fabien Gay dans le "Soir 3" mercredi 20 juin.

Emmanuel Macron et Angela Merkel ont proposé une gestion sur le plan européen de l'accueil des migrants. "Faire la politique répressive de l'Italie ou de la Hongrie, ce sera sans nous", lance le sénateur communiste Fabien Gay. "3% seulement des migrants qui fuient les guerres et la misère arrivent sur les côtes européennes. Nous avons un défi d'humanité à régler en les accueillant de façon digne", souligne-t-il.

"Le RN se combat dans les idées"

L'Aquarius est la "honte de la République. Comment avons-nous pu laisser un bateau avec 629 hommes, femmes et enfants dériver, aller nous faire rejeter par les fascistes italiens et ne rien dire alors qu'il était à 7 km de nos côtes ?", s'insurge l'élu de Seine-Saint-Denis. "Ce silence assourdissant d'Emmanuel Macron est une honte".

La loi asile et immigration, en débat au Sénat, illustre, selon Fabien Gay, "la course à l'échalote du gouvernement face à l'extrême droite. Je dis au gouvernement que c'est un jeu très dangereux. Pour faire reculer le populisme, on ne joue pas sur leur terrain parce que les gens préfèreront toujours l'original à la copie. le Rassemblement national se combat dans les idées".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne