"Aquarius" en route vers Marseille : "On nous a dit qu'on aurait une réponse dans la journée", assure SOS Méditerranée

Fabienne Lassalle, directrice générale adjointe de SOS Méditerranée, le 4 décembre 2016, à Paris.
Fabienne Lassalle, directrice générale adjointe de SOS Méditerranée, le 4 décembre 2016, à Paris. (PHILIPPE CHEREL / MAXPPP)

Fabienne Lassalle, directrice générale adjointe de SOS Méditerranée, a expliqué, mardi sur franceinfo, rester confiante quant à la capacité de la France à trouver une solution pour que l'"Aquarius" puisse débarquer avec ses 58 personnes à bord.

Une "réponse de la France pour savoir où vont débarquer ces 58 personnes" pourrait intervenir dans la journée au sujet de l'Aquarius, a annoncé Fabienne Lassalle, directrice générale adjointe de SOS Méditerranée, mardi 25 septembre sur franceinfo. Alors que le bateau humanitaire des ONG SOS Méditerranée et Médecins sans frontières se trouve au large de la Libye et se dirige vers Marseille sans savoir s'il pourra y accoster, "on reste confiants", affirme-t-elle.

Ce serait inefficace d'envisager Marseille comme notre port d'attache.Fabienne Lassalleà franceinfo

Plusieurs membres du gouvernement, dont Bruno Le Maire, ont déclaré mardi matin que Marseille n'était pas le port le plus proche pour accueillir le bateau. "Ces décisions ne sont pas prises au niveau du ministère de l'Économie. Effectivement, nous attendons une réponse du chef du gouvernement et du président de la République", a répliqué Fabienne Lassalle.

Marseille a été "notre port d'attache sur les deux dernières escales techniques, mais en aucun cas cela ne peut devenir une solution pérenne", parce que ce port "est bien trop loin de la zone sur laquelle nous agissons", a jugé directrice générale adjointe de SOS Méditerranée.

Vous êtes à nouveau en ligne