"Aquarius" : à la recherche d'un port d'accueil

FRANCE 3

Le navire humanitaire l'"Aquarius" est toujours en méditerranée avec à son bord 141 migrants sauvés au large de la libye. Les discussions entre membres de l'Union européenne pour savoir qui peut l'accueillir sont en cours.

Bloqué en mer avec ses 141 migrants à bord, l'Aquarius cherche toujours un port pour débarquer ses femmes et ses enfants secourus en mer vendredi 10 août. Le bateau navigue actuellement sans aucune destination entre Malte et l'île italienne de Lampedusa. Aucun des deux États ne souhaite le recevoir. En France, des voix s'élèvent, notamment en Corse. "La Corse et ses ports restent disponibles pour une aide humanitaire d'urgence", a déclaré Gilles Simeoni sur Twitter. Lundi 13 août, le président du port de Sète (Hérault) évoquait quant à lui un devoir humanitaire, qui "dépasse les clivages politiques". 

Aucune solution n'a été trouvée

Mais pour l'heure, l'Élysée ne donne pas le feu vert. Les Républicains, eux, estiment que c'est à la Tunisie d'ouvrir ses portes. "Le bateau qui les secoure ne se dirige pas vers l'Europe mais retourne en direction de l'Afrique", a ainsi déclaré Gilles Platret, porte-parole Les Républicains. Des discussions sont en cours entre la France et les autres pays de l'Union européenne en méditerranée. Aucune solution n'a pour l'instant été trouvée. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne