"Aquarius" : la France "vaut mieux que ça", dénonce un député LREM

Des migrantes à bord de \"L\'Aquarius\", le 10 mai 2018, en mer Méditerranée.
Des migrantes à bord de "L'Aquarius", le 10 mai 2018, en mer Méditerranée. (LOUISA GOULIAMAKI / AFP)

Le député LREM Sébastien Nadot estime que la France a "réagi trop tard".

"On a réagi trop tard." Au micro d'Europe 1, mercredi 13 juin, le député LREM Sébastien Nadot a critiqué l'attitude du gouvernement face à la situation de L'Aquarius, ce navire transportant 629 migrants, ballottés en pleine mer depuis dimanche après le refus de l'Italie et de Malte de les laisser débarquer et finalement accueillis par l'Espagne.

"On sait que ces situations d'urgence vont advenir assez régulièrement et ne pas être armé pour apporter des réponses rapides", a dénoncé le député de Haute-Garonne, faisant écho aux critiques de sa collègue de la Manche, Sonia Krimi. "Pour un pays comme la France, je trouve qu'on vaut mieux que ça, l'Europe aussi vaut mieux que ça et cette impréparation qui dure depuis des années n'est pas du tout satisfaisante."

"De nouveaux mécanismes de solidarité"

"Une trentaine" de députés LREM se sont positionnés mardi contre le silence du gouvernement face à la situation de ce bateau, alors que la question migratoire avait déjà divisé les marcheurs en avril, lors de l'examen du texte de loi sur l'asile et l'immigration"A quoi ça sert d'essayer de construire ensemble un projet européen, si à la moindre situation de crise on se renvoie la balle de pays en pays, on n'est pas capable de le gérer ensemble ?", a demandé Sébastien Nadot, prônant "de nouveaux mécanismes de solidarité à l'intérieur de l'Europe".