Aide aux migrants : Cédric Herrou condamné en appel à 4 mois de prison avec sursis

Cette vidéo n'est plus disponible

L'agriculteur Cédric Herrou a été condamné par le tribunal d'Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône) ce mardi 8 août à quatre mois de prison avec sursis après avoir accueilli dans son exploitation des étrangers en situation irrégulière.

Quatre mois de prison avec sursis pour "aide à l'immigration clandestine". Ce mardi 8 août, l'agriculteur Cédric Herrou vient d'être condamné en appel par la justice qui lui reproche d'avoir aidé des étrangers en situation irrégulière. Installé dans la vallée de la Roya à la frontière franco-italienne, l'agriculteur a aménagé depuis un an son exploitation en terre d'accueil pour les sans-papiers.

Cédric Herrou plus déterminé que jamais

Acclamé ce matin par ses nombreux soutiens à la sortie du palais de justice d'Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône), Cédric Herrou a confirmé sa détermination : "J'irai en prison la tête haute, je continuerai à me battre même derrière les barreaux. Il faut que le camp qu'il y a chez moi continue". Condamné à 3000 euros d'amende avec sursis en première instance, l'agriculteur risque la prison ferme en cas de récidive. Déterminé, il envisage de se pourvoir en cassation.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne