Accueil des réfugiés : le gouvernement fait appel aux jeunes du service civique

Des réfugiés syriens sur l\'île de loisirs de Cergy-Pontoise (Val-d\'Oise), le 9 septembre 2015.
Des réfugiés syriens sur l'île de loisirs de Cergy-Pontoise (Val-d'Oise), le 9 septembre 2015. (MAXPPP)

Un millier de volontaires seront mobilisés d'ici à la mi-octobre, assure Europe 1, vendredi.

"Vous venez en France, et nous créons les conditions d'un bon accueil dans notre pays." Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Patrick Kanner, a annoncé, jeudi 10 septembre, sur France Info, que le gouvernement allait faire appel à des volontaires du service civique pour accompagner les réfugiés dans leurs premiers pas en France.

"Je mise sur, au moins, plusieurs centaines de services civiques qui seront consacrés à cette mission d'accueil, mais je suis convaincu qu'on aura plusieurs milliers de demandes", a indiqué le ministre. Selon le site d'Europe 1, le gouvernement "se donne un mois" pour mobiliser "un millier de jeunes" âgés de 16 à 25 ans.

"Des facilitateurs"

"Les services civiques seront des facilitateurs", résume Patrick Kanner. Ils devront "rassurer ces personnes déracinées" et "leur faciliter l'accès à la maîtrise de la langue française, les accompagner, leur présenter leurs droits, faciliter leurs démarches en matière d'emploi, leur présenter la culture du pays, la ville qui va les accueillir..."

Conçu pour favoriser l'engagement citoyen des jeunes et le brassage social, le service civique a été créé en 2010. Il permet aux 16-25 ans d'effectuer une mission d'intérêt général de six à douze mois, indemnisée 573 euros nets par mois, auprès d'associations, de collectivités ou de services publics (hôpitaux, écoles ...). Le gouvernement a affiché un objectif de 170 000 contrats d'ici à 2017.