À Paris, 3 800 migrants évacués de la place Stalingrad

France 3

Le gouvernement a fait procéder à l’évacuation, vendredi 4 novembre, de près de 3 800 réfugiés qui vivaient dans un campement de fortune aux abords du métro Stalingrad, à Paris.

Escortés par les CRS, les derniers migrants ont quitté le campement de fortune établi aux abords du métro Stalingrad en fin d’après-midi, vendredi 4 novembre à Paris. Tôt dans la matinée, les 3 800 réfugiés étaient sommés d’attendre leur tour avant de pouvoir monter à bord de cars pour rejoindre des Centres d’accueil. 

Situation temporaire

Beaucoup manifestaient leur joie de partir vers les 78 centres d’accueil répartis en Île-de-France.  Leur séjour y sera temporaire, le temps d’examiner leur situation administrative. De nombreux riverains sont venus assister à cette évacuation de grande ampleur. Et leurs sentiments sont partagés. Certains, échaudés par les nuisances sonores engendrées par le camp, s’en réjouissent. D’autres se demandent ce que font les pouvoirs publics, "à les mettre dans des cars".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne