A Calais, les chauffeurs de poids-lourds vivent dans la crainte

France 3

Une équipe de France 3 a suivi Julien, chauffeur confronté aux migrants prêts à tout pour gagner l'Angleterre.

Cela fait neuf ans que Julien emprunte la route entre Calais et la Grande-Bretagne. Et pour ce chauffeur poids-lourd, cette routine est devenue une épreuve. En cause : les migrants qui rôdent sur la route et cherchent à s'introduire dans les camions qui vont en Angleterre. Avant même le départ depuis l'entrepôt français, Julien vérifie son camion et le sécurise avec un câble. "Arrivé sur Calais, j'attrape la chair de poule", dit-il à France 3.

"On a peur"

Les contrôles près des tunnels ralentissent les poids-lourds. Pendant les escales, chaque chauffeur vérifie son véhicule, car si les douaniers - qui ont renforcé leurs contrôles - trouvent des immigrés, ils risquent une amende. Julien se confie : "Avant, il y avait des migrants, mais ils n'étaient pas aussi violents. Maintenant, dès qu'il se passe quelque chose, ils sortent les couteaux, les cutters... On a peur pour nous. Ils n'ont rien à perdre. Je pense que dans leur situation, on ferait la même chose".

Avec tous ces contrôles, le trajet vers l'Angleterre est deux fois plus long que prévu. Le patron de Julien estime perdre 25 000 euros chaque semaine.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne