Grèce : une quarantaine de migrants retrouvés vivants dans un camion frigorifique

La ville de Xanthi près de laquelle a été retrouvé le camion, dans le nord de la Grèce
La ville de Xanthi près de laquelle a été retrouvé le camion, dans le nord de la Grèce (GOOGLE MAPS / FRANCETV INFO)

Le camion a été intercepté sur l'autoroute, dans le nord du pays, lors d'un contrôle de routine. Plusieurs personnes ont dû être hospitalisées.

La police grecque a retrouvé 41 migrants cachés dans un camion frigorifique intercepté sur une autoroute dans le nord de la Grèce, lundi 4 novembre. Parmi ces migrants – des jeunes hommes, d'origine afghane pour la plupart –, sept présentaient des problèmes respiratoires et ont dû être transportés à l'hôpital.

Le conducteur du camion frigorifique, d'origine géorgienne, soupçonné d'être le passeur, a été arrêté lundi matin lors d'un contrôle de routine sur l'autoroute Egnatia en direction de Thessalonique, près du péage de Xanthi (nord du pays), selon la police.

Un deuxième homme recherché

Un deuxième individu, d'origine turque, qui se trouvait à l'avant du véhicule a réussi à s'échapper et reste recherché par les autorités, selon le site d'informations locales xanthinews.gr.

La ville de Xanthi est située à quelques kilomètres de la région frontalière de l'Evros, qui sépare la Grèce de la Turquie et qui est connue pour être un lieu de passage privilégié par les passeurs depuis la signature de l'accord UE-Turquie en 2016 et le renforcement des patrouilles navales en mer Égée.

Vous êtes à nouveau en ligne