Migrants : le plan de l'Europe

FRANCE 2

Face à l'afflux de migrants qui tentent de traverser la Méditerranée, les pays de l'Union européenne envisagent de détruire les bateaux des passeurs ou de les interpeller en pleine mer.

Les pays européens sont décidés à recourir à la force pour lutter contre les passeurs. Ils demandent à l'ONU la possibilité de détruire leurs bateaux avec des hélicoptères ou des navires de guerre avant même qu'ils ne prennent le large. L'Europe entend frapper en plein cœur les réseaux de trafiquants, mais la mission est délicate.

Comment éviter les pertes civiles ?

"Les passeurs jouent de la présence des civils pour agir. [...] Je ne vois que des coups de semonce très précis, de façon à éviter toute perte civile", détaille Pierre Servent, spécialiste des questions de défense, au micro de France 2.

En Libye, des opérations ciblées pourraient être menées par des commandos au sol. Une opération dangereuse dans un pays en guerre. L'Europe envisage aussi d'arraisonner les bateaux de migrants en pleine mer, comme la France l'a déjà fait par le passé contre des actes de piraterie au large de la Somalie et du Kenya. Mais dans ce cas, que se passerait-il avec les embarcations de migrants ? Les passeurs ont déjà brûlé volontairement des bateaux pour attirer des sauveteurs. Pour la plupart, les migrants ne savent pas nager.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne