Migrants à Calais : la Belgique rétablit les contrôles à sa frontière avec la France

(Comme la France avant elle, la Belgique rétablit les contrôles à sa frontière © MaxPPP)

La Belgique redoute l'afflux de migrants en provenance de la "jungle" de Calais. Elle va donc rétablir les contrôles à sa frontière avec la France.

C'est une nouvelle entorse à la libre circulation dans l'espace Schengen. La Belgique mène depuis lundi soir des contrôles au niveau de sa frontière avec la France. "On a informé la Commission européenne qu'on va temporairement déroger à Schengen ", a déclaré mardi le ministre belge de l'intérieur, Jan Jambon. 

"Déjà des déplacements de migrants" vers la Belgique

Il craint les arrivées massives de migrants avec le démantèlement prévu dans la zone sud de la "jungle" de Calais. "On veut éviter à tout prix des camps de tentes "à la Calais" en Belgique. C'est une question de maintien de l'ordre ". Le ministre précise qu'il y a déjà "un déplacement de migrants vers notre pays ". 

A partir de mercredi, ce sont 250 à 290 policiers au total qui seront déployés aux points de passage avec la France.  Ils seront notamment présents à proximité de la côte et dans les environs du port belge de Zeebrugges, où 300 migrants ont été recensés par la police depuis janvier. 

A LIRE AUSSI ►►► A 140 km de Calais, bientôt une "jungle" à Zeebruges

Après le Danemark, la Norvège, la Suède, l'Autriche, l'Allemagne et la France, la Belgique est le septième pays membre de l'espace Schengen à rétablir des contrôles temporaires à ses frontières. Une telle dérogation est autorisée par la convention Schengen en cas de "situations exceptionnelles". 

(©)