Attentat de Liège : toute la Belgique se recueille

FRANCE 2

Un attentat a fait quatre morts, dont l’assaillant, mardi 29 mai à Liège (Belgique). Au lendemain du drame, toute la Belgique se recueille, comme l'explique, en direct, le journaliste Valéry Lerouge.

Une attaque dans la ville de Liège (Belgique) a fait quatre morts, dont l’assaillant, le mardi 29 mai. Les habitants sont en deuil, comme l’explique, en direct, le journaliste Valéry Lerouge. "C'est un moment franchement glaçant auquel on vient d'assister. Une minute de silence à 13 heures pile, sur la place devant l'hôtel de ville. C'est une musique funèbre maintenant qui est jouée par les militaires. Plusieurs centaines de policiers, environ 500, ont convergé de leurs différents commissariats pour venir respecter cette minute de silence et rendre hommage à leurs deux collègues abattues mardi 29 mai."

Tout le monde ne parle que de ça

Toute la ville de Liège s’est mobilisée. "Beaucoup de Liégeois ont tenu à venir, certains avec des fleurs, d'autres avec une bougie à la main, raconte Valéry Lerouge. On a vu tout à l'heure des lycéens de l'établissement scolaire devant lequel s'est terminée la fusillade. Ils ont tenu également à venir ainsi que des officiels, le ministre de l'Intérieur et le Premier ministre Charles Michel."

"Cette attaque a choqué Liège, mais aussi tout le pays, rapporte le journaliste. Tout le monde ne parle que de ça mercredi 30 mai en Belgique. Devant les arrêts de bus, dans les cafés, on sent bien que cette minute de silence était nécessaire pour les habitants."

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne