Mario Monti dévoile son plan de rigueur pour l'Italie

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Le chef du nouveau gouvernement italien, Mario Monti, a dévoilé un plan d'austérité complémentaire, destiné à faire revenir l'Italie à l'équilibre budgétaire en 2013. Il prévoit 20 milliards d'euros d'économies. Il instaure notamment un report de l'âge de départ en retraite à 66 ans en 2018. Le plan prévoit aussi 10 milliards pour relancer l'économie.

Mario Monti administre une dose d'austérité supplémentaire à l'Italie. Le nouveau chef du gouvernement a annoncé un plan d'économie supplémentaire pour tenir l'objectif du retour à l'équilibre budgétaire en 2013. Les mesures annoncées devraient permettre, espère Mario Monti, d'économiser 20 milliards d'euros supplémentaires entre 2012 et 2014. Ils s'ajouteront aux 60 milliards déjà prévus par de précédents plans.

Ce nouveau paquet prévoit entre autre des taxes accrues sur les biens immobiliers, sur les biens de luxe (voitures, bateaux, avions), des mesures contre l'évasion fiscale. Il passe aussi par une réforme des retraites dont l'annonce a fait fondre en larmes la ministre des Affaires sociales, Elsa Fornero. L'âge de la retraite sera repoussé à 66 ans en 2018 et le nombre d'années de cotisations augmentera dès le mois de janvier.

Parallèlement, le gouvernement affecte 10 milliards d'euros à la relance de la croissance et de l'économie. Ils seront mobilisés pour le système industriel et l'emploi.

Pour faire passer la pilule, Mario Monti a joué sur les symboles. Il a décidé, pour donner l'exemple du sacrifice, de renoncer à ses salaires de président du Conseil et de ministre de l'Economie.

Vous êtes à nouveau en ligne