Margaret Thatcher : polémique autour de funérailles à 10 millions de livres

(Maxppp)

Tous les détails ne sont pas encore connus - on sait juste que le cercueil ira, mercredi prochain, du palais de Westminster à la cathédrale Saint-Paul, en présence de la reine - mais la polémique gagne, sur le coût estimé des funérailles de Margaret Thatcher. La faute, entre autres, au dispositif de sécurité. A tel point que certains demandent très sérieusement une privatisation des obsèques...

Margaret Thatcher, décédée lundi, avait tout prévu - même ses funérailles. Elle ne voulait pas de funérailles nationales, "on n'en attendait pas moins d'elle ", a expliqué son porte-parole et ami, Lord Bell. "Elle ne souhaitait surtout pas être à la charge de l'Etat, car elle jugeait cela inapproprié". A défaut de funérailles nationales, la Dame de fer aura tout de même droit mercredi prochain à un hommage
exceptionnel avec un parcours entre le Palais de Westminster et la cathédrale Saint-Paul. Le corps de Margaret Thatcher sera par la suite incinéré.

Mais reste tout de même la question : qui va payer pour ces funérailles à 10 millions de livres, selon le chiffre avancé par la presse britannique. Un chiffre que le gouvernement qualifie toutefois de "pure spéculation " ? Le journal The Guardian a fait ses comptes, et constate que les obsèques de Lady Diana avaient coûté 7,7 millions de livres, et celles de la reine-mère Elizabeth 8,1 millions.

Très chère sécurité

Pourquoi une telle somme ? Pour assurer la sécurité des officiels présents : une fois n'est pas coutume, et contrairement au protocole, la reine Elizabeth et le prince Philip seront présents, mercredi prochain. Ainsi que de nombreux politiques.

Le convoi funéraire ira d'une des chapelles de Westminster à la cathédrale Saint-Paul, ce qui suppose qu'un certain nombre de rues seront fermées. Plus de 700 militaires et des centaines de policiers seont détachés pour encadrer le cortège. Bref, rien que pour la sécurité, il y en aurait pour 5 millions.

Privatiser les obsèques ?

Il a fallu aussi faire revenir, en urgence, les 650 membres du Parlement, qui était en vacances de printemps, pour participer à un débat sur les années Thatcher et l'héritage politique laissé par la Dame de fer. Ce qui représente la bagatelle de 3.750 livres par député

Voilà comment l'on arrive assez vite à des sommes astronomiques. D'où cette idée, mi-farfelue mi-sérieuse, émise par le cinéaste Ken Loach - qui ne fait pas vraiment partie des laudateurs de Margaret Thatcher : "Privatisons ses obsèques. Faisons un appel d'offres et choisissons la moins coûteuse. C'est ce qu'elle aurait voulu ". Une pétition a même circulé sur Internet - elle a recueilli 34.000 signatures - avant d'être mystérieusement retirée.

Le Daily Mirror a fait réaliser un sondage mercredi, selon lequel trois Britanniques sur cinq estiment que les cérémonies devraient être payées par la famille de l'ancienne Premier ministre. Un cinquième, seulement, est d'accord pour payer. Pire : sur le bien-fondé même d'obsèques nationales (qui ne disent pas leur nom), seuls 38% estiment que Margaret Thatcher mérite un enterrement avec autant d'égards...

Vous êtes à nouveau en ligne