Marée humaine d'indépendantistes à Barcelone avant un scrutin crucial

(A Barcelone ce vendredi © REUTERS/Albert Gea)

1,4 million de personnes selon la police locale, 550.000 selon la préfecture, ont participé vendredi à Barcelone à la fête nationale de la Catalogne, ou "Diada" transformée en manifestation pour l'indépendance.

Plusieurs centaines de milliers de Catalans sont descendus vendredi dans les rues de Barcelone à l'occasion de la "Diada". Cette journée nationale prend cette année une importance particulière, à deux semaines des élections régionales le 27 septembre, qui pourraient ouvrir la voie à une sécession de la Catalogne. Ils étaient 1,4 million de personnes dans la rue, selon la police locale, entre 520.000 et 550.000 selon la préfecture, qui représente le gouvernement espagnol. 

Rassemblement gigantesque à Barcelone : l'heure est à la fête mais aussi à la revendication, reportage Marie-Hélène Ballestero
--'--
--'--

Les derniers sondages donnent une courte majorité aux indépendantistes

"L'objectif, c'est de devenir indépendants parce que nous suffoquons, économiquement et émotionnellement ", indique un manifestant. Selon un sondage du Centre de recherches sociologiques (CIS) diffusé jeudi, les partis favorables à l'indépendance remporteraient une courte majorité des sièges au parlement de la Catalogne. S'ils l'emportent, ils ont dit vouloir lancer une "feuille de route" qui doit leur permettre d'atteindre leur objectif - l'indépendance de la Catalogne - dans un délai de dix-huit mois.

A Madrid, le président du gouvernement, Mariano Rajoy, s'oppose fortement à toute idée de sécession de la Catalogne, qu'il juge "absurde ". De même, il refuse que les élections régionales du 27 septembre soient présentées comme un vote par procuration sur l'indépendance.