VIDEO. Vitali Klitschko : "Le référendum en Crimée est joué d'avance"

FRANCE 2

Invité du JT de 20 heures de France 2, Vitali Klitschko, candidat à la présidence ukrainienne, a demandé à ce que le référendum sur le rattachement de la Crimée soit élargi à l'ensemble du pays.

Il fait partie des principaux dirigeants de l'opposition ukrainienne qui ont conduit au soulèvement de Kiev qui a chassé du pouvoir l'ex-président Viktor Ianoukovitch. Vitali Klitschko, ancien champion du monde de boxe, président du parti ukrainien Oudar, était à Paris vendredi 7 mars, pour rencontrer le président de la République François Hollande.

Invité du JT de 20 heures de France 2, Vitali Klitschko a condamné l'occupation de la Crimée par les soldats russes, "plus de 30 000" selon lui. "C'est une agression", dit-il. Le référendum prévu en Crimée est "joué d'avance" selon Vitali Klitschko, un "vote favorable à la Russie", martèle-t-il. Le candidat à la future présidence ukrainienne demande que ce référendum soit élargi à toute l'Ukraine et refuse totalement l'idée d'une partition du pays : "Cette question ne se posera jamais", dit-il

La tension exacerbée entre Vladimir Poutine et le nouveau gouvernement ukrainien en raison de la demande de la péninsule ukrainienne russophone de Crimée d'être rattachée à la Russie, a poussé cet homme politique à faire le tour des différentes capitales occidentales, pour trouver du soutien.

Vous êtes à nouveau en ligne