VIDEO. Un cessez-le-feu permet l'évacuation de milliers d'Ukrainiens dans l'enclave de Debaltseve

EVN

Un corridor humanitaire est organisé vendredi par les deux camps, loyaliste et séparatiste, pour évacuer la population de cette ville.

Les forces ukrainiennes risquent l'encerclement par les rebelles pro-russes dans l'enclave de Debaltseve, à l'est de l'Ukraine. Debaltseve se vide de sa population. Un corridor humanitaire a été organisé, vendredi 6 février, par les deux camps pour évacuer les habitants qui n'ont pas encore fui les combats.

Les civils pro-russes partent vers le Sud, les autres vers le Nord

La ville de 25 000 habitants est un nœud ferroviaire stratégique qui relie Donetsk et Louhansk, deux villes théâtres, depuis plusieurs mois, de violents combats entre séparatistes pro-russes et forces ukrainiennes. Selon Amnesty international, la plupart des habitants de Debaltseve ont déjà fui la ville, qui ne compte plus que 7 000 habitants.

Les habitants sont évacués dans des bus, accompagnés de représentants de l'OSCE. Certains partent vers le bastion séparatiste de Donetsk. D'autres se dirigent vers Artemivsk, sous contrôle des autorités de Kiev, plus au Nord. Le cessez-le-feu devait durer jusqu'en milieu d'après-midi.

Vous êtes à nouveau en ligne