VIDEO. Ukraine : Emmanuel Macron salue "une relance crédible des pourparlers de paix" après le sommet réunissant les présidents russe et ukrainien

Volodymyr Zelensky, Emmanuel Macron, Vladimir Poutin et Angela Merkel sont réunis à l\'Elysée (Paris), le 9 décembre 2019.
Volodymyr Zelensky, Emmanuel Macron, Vladimir Poutin et Angela Merkel sont réunis à l'Elysée (Paris), le 9 décembre 2019. (HO / UKRAINIAN PRESIDENTIAL PRESS SER / AFP)

Les présidents russe et ukrainien se sont rencontrés pour la première fois lundi à Paris lors de pourparlers visant à relancer le processus de paix en Ukraine sous la houlette de la France et l'Allemagne.

"Le fait que nous soyons côte à côte montre une relance crédible des pourparlers de paix", a déclaré Emmanuel Macron après un sommet sur la guerre en Ukraine. Lundi 9 décembre, la toute première rencontre bilatérale entre le président russe Vladimir Poutine et son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky s'est déroulée à Paris, relançant ainsi le processus de paix en Ukraine. Ils étaient en présence du président français Emmanuel Macron et de la chancelière allemande Angela Merkel dans le cadre d'un sommet dit "Normandie".

"Des progrès ont été accomplis sur le retrait des forces, l'échange de prisonniers et la clarification du cessez-le-feu", a déclaré Emmanuel Macron. Le président français a également annoncé la tenue d'"un nouveau sommet au format Normandie d'ici quatre mois". L'Elysée a ensuite ajouté : "Les parties s'engagent à mettre en œuvre totalement et intégralement le cessez-le-feu, qui sera consolidé par la mise en œuvre de toutes les mesures nécessaires de soutien au cessez-le-feu, avant la fin de l'année 2019."

Après trois ans de paralysie des négociations pour tenter de mettre fin à la guerre dans l'est de l'Ukraine, la rencontre entre le maître du Kremlin, rompu aux rapports de force internationaux, et le jeune président ukrainien, un ancien comédien arrivé au pouvoir en mai, était très attendue. La guerre entre Kiev et les séparatistes pro-russes a fait plus de 13 000 morts dans le Donbass, bastion industriel de l'Est ukrainien, et un million de déplacés depuis 2014.

Vous êtes à nouveau en ligne