VIDEO. Ukraine : des milliers de soldats russes multiplient les exercices militaires

Si la Russie dément tout lien entre ces manœuvres d'envergure et la situation en Ukraine, Kiev met Moscou en garde contre "toute agression militaire".

Le président russe Vladimir Poutine a ordonné mercredi 26 février aux forces armées de mener des manœuvres militaires d'urgence dans l'ouest du pays. L'objectif est de vérifier leur aptitude au combat dans un contexte de tensions avec l'Occident au sujet de l'Ukraine.

Les manœuvres sont menées en deux temps et prendront fin le 3 mars. Elles impliquent les centres de commandement des forces de défense aériennes et spatiales russes, des parachutistes, l'aviation à long rayon d'action et certaines troupes du centre de la Russie. Quelque 150 000 militaires sont concernés par ces opérations, a indiqué le vice-ministre de la Défense russe, Anatoli Antonov, précisant que ces exercices avaient été planifiés antérieurement.

Washington demande le respect de la souveraineté de l'Ukraine

Depuis son retour au Kremlin en 2012, Vladimir Poutine a ordonné à plusieurs reprises des exercices militaires, mais cette annonce prend une résonance particulière à l'heure où la crise ukrainienne ravive les tensions entre la Russie et l'Occident. Ces manœuvres n'ont aucun lien avec les évènements survenus récemment en Ukraine, a affirmé de son côté Sergueï Choïgou, ministre russe de la Défense.

Mais les Etats-Unis ont réagi à l'annonce de ces exercices en appelant tous les "acteurs extérieurs" de la région à respecter "la souveraineté et l'intégralité territoriale ukrainienne". Par ailleurs, les tensions nées en Crimée, région d'Ukraine autonome, majoritairement pro-russe, ont poussé le président ukrainien par intérim, Olexandre Tourtchinov, à mettre en garde Moscou contre "toute agression militaire".

Vous êtes à nouveau en ligne