VIDEO. Ukraine : des hommes armés contrôlent l'aéroport de Simferopol, en Crimée

ARNAUD COMTE - FRANCE 2

En uniforme et équipés d'armes de guerre, ces hommes de nationalité inconnue patrouillent à l'extérieur du site, laissant les passagers prendre leurs vols.

L'aéroport ukrainien de Simferopol, en Crimée, reste ouvert vendredi 28 février, alors que des hommes armés, en uniforme, patrouillent à l'extérieur. La république autonome est en proie à des tensions séparatistes. Une cinquantaine d'hommes armés a pénétré dans la nuit dans l'aéroport, selon l'agence Interfax-Ukraine, quelques heures après qu'un commando pro-russe a pris possession du parlement local de Simferopol.

Une dizaine de soldats en uniforme et portant des écussons noirs patrouillent le long de l'entrée de l'aéroport, comme l'a constaté Arnaud Comte, journaliste envoyé sur place pour France 2. Ils ne répondent pas quand on leur demande leur nationalité. Il y a aussi une dizaine de civils pro-russes de tous âges, qui expliquent être là pour maintenir l'ordre.

Les Russes investissent l'aéroport de Sébastopol

"Nous sommes tous des volontaires, présents pour ne pas permettre l'atterrissage de fascistes ou de radicaux venant de l'ouest de l'Ukraine", a déclaré leur porte-parole improvisé, qui se présente comme un ancien officier de police. Peuplée majoritairement de russophones, la Crimée est la région d'Ukraine la plus susceptible de s'opposer aux nouvelles autorités en place à Kiev, après la destitution du président Viktor Ianoukovitch, à l'issue d'un mouvement de contestation de trois mois, réprimé dans le sang.

Jeudi matin, un commando pro-russe avait pris possession du parlement et du gouvernement local de Simferopol. Ils ont hissé le drapeau russe sur la façade du parlement. Dans le même temps, ce parlement réuni à huis clos dans le bâtiment a voté la tenue, le 25 mai, d'un référendum sur plus d'autonomie, et a limogé le gouvernement local.

Quelques heures après cette prise de contrôle de l'aréoport de Simferopol, l'aéroport militaire de Sébastopol a été investi par des soldats russes vêtus de casques et de gilets pare-balles, tandis que des véhicules blindés de transport de troupes ont pris position à proximité, selon l'agence de presse Interfax. Des sources militaires citées par l'agence affirment que ce déploiement de forces à l'aéroport de Sébastopol est justifié pour empêcher des "combattants" d'y atterrir.

Vous êtes à nouveau en ligne