VIDEO. Ukraine : des séparatistes pro-russes occupent des bâtiments administratifs

REUTERS et APTN

Des groupuscules armés dressent des barrages aux entrées de bâtiments à Donetsk et Lougansk, réclamant l'organisation de référendums. Avec, en ligne de mire, le rattachement à la Russie.

Un brusque regain de tension dans l'Est russophone de l'Ukraine ravive les antagonismes entre pro-Russes et loyalistes, sous la menace de milliers de soldats russes massés à la frontière. Le président russe, Vladimir Poutine, met en garde Kiev, mercredi 9 avril, contre toute action "irréparable". Les séparatistes, qualifiés de "terroristes et criminels" par les nouvelles autorités ukrainiennes, ne désarment pas. Mercredi, ils tenaient toujours le siège local des services de sécurité ukrainiens (SBU) à Lougansk et le bâtiment de l'administration régionale à Donetsk.

Des activistes armés et décidés

Des groupuscules armés occupent les bâtiments et dressent des barrages aux entrées. Ils réclament l'organisation de référendums pour obtenir une plus grande autonomie régionale, ou le rattachement pur et simple à la Russie. 

D'autres activistes ont été délogés de l'administration régionale à Kharkiv, où de violents affrontements ont duré plusieurs jours. Les loyalistes ukrainiens y ont déclenché une "opération antiterroriste", pendant laquelle 70 personnes ont été arrêtées.

Vous êtes à nouveau en ligne