VIDEO. Né en URSS, Foma chante l'indépendance de l'Ukraine

FRANCE 3 / FRANCETV INFO

Sur le Maïdan de Kiev, "Avenue de l'Europe" a rencontré Foma, l'un des chanteurs les plus populaires du pays, et le plus engagé dans la révolution de février 2014. Avec sa guitare, il s'est fait le défenseur de la langue et de la culture ukrainiennes.

La révolution ukrainienne de février 2014 a remis au goût du jour la langue et la culture ukrainiennes, tombées en désuétude depuis l'époque soviétique. Sur le Maïdan de Kiev, "Avenue de l'Europe" a rencontré Serhiy Fomenko, alias Foma, l'un des chanteurs les plus populaires du pays, et le plus engagé dans la révolution. Sur la place de l'Indépendance, il a "beaucoup chanté, passé beaucoup de nuits". 

Sur l'une des colonnes du Maïdan est placardée la photo d'un héros dont Foma fait un éloge ému. Il s'agit de Wassyl Slipak, un chanteur de l'Opéra de Paris. Revenu en Ukraine comme volontaire sur le front de l'est ukrainien, il a été abattu par un sniper russe (après avoir rejoint les rangs du mouvement ultranationaliste Pravy Sektor).

Défenseur intransigeant de la culture nationale

Foma s'est fait le défenseur intransigeant de sa langue et de sa culture natales. Invité à la radio pour un duo avec une autre chanteuse très populaire, Anna Zakletska, il s'accompagne de sa guitare pour donner une nouvelle vie à de vieilles chansons ukrainiennes.

Tous deux, nés en URSS, avaient "des stéréotypes sur la culture ukrainienne", explique celle-ci, mais depuis qu'ils vivent dans un pays indépendant, ils se sont aperçus que cette culture était "beaucoup plus profonde" que ce qu'ils pensaient.

Extrait de "Ukraine, la révolution en chantant", un reportage diffusé dans "Avenue de l'Europe, le mag" le mercredi 17 mai 2017.

Vous êtes à nouveau en ligne