VIDEO. Diplomatie active pour l'Ukraine

FRANCE 3

Des négociations destinées à mettre fin à dix mois de guerre en Ukraine ont eu lieu vendredi au Kremlin. Un accord aurait été conclu entre François Hollande, Angela Merkel et Vladimir Poutine. Mais de quel accord s'agit-il ?

Le plan de paix franco-allemand a fait l'objet de cinq heures de négociations vendredi soir à Moscou. Il doit encore être discuté avant un entretien téléphonique dimanche entre les trois dirigeants et le président ukrainien. Sur place, dans l'est de l'Ukraine, on est encore loin d'un cessez-le-feu. Les combats continuent entre forces ukrainiennes et séparatistes pro-russes.

"Nous connaissons parfaitement le scénario" 

Ce samedi à Munich se joue une course contre la montre autour du sort de l'Ukraine. Les protagonistes du conflit sont là : Sergueï Lavrov, le ministre russe des Affaires étrangères, John Kerry, le chef de la diplomatie américaine, et bien sûr le président ukrainien Porochenko, qui semble confiant sur ce que doit apporter le plan de paix franco-allemand.

Les discussions s'annoncent pourtant particulièrement difficiles, comme l'a reconnu Angela Merkel. Le président français a fait preuve de la même prudence teintée de gravité samedi, lors de sa visite à Tulle, en Corrèze. "Je pense que c'est une des dernières chances et c'est pourquoi nous avons pris cette initiative parce que si nous ne parvenons pas à trouver, non pas un compromis, mais un accord durable de paix, et bien nous connaissons parfaitement le scénario. Il a un nom, il s'appelle la guerre", a déclaré François Hollande.
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne