VIDEO. A l'est de l'Ukraine, des combattants pro-russes refusent le cessez-le-feu

REUTERS et APTN

Dans la ville de Donetsk, bastion des séparatistes, les combattants pro-russes dont prêté serment devant la population samedi, rejetant le cessez-le-feu de Kiev

Les insurgés pro-russes ne désarment pas, à l'Est de l'Ukraine, malgré le cessez-le-feu unilatéral décrété par le gouvernement ukrainien à Kiev, la capitale. De nouvelles violences dans la région russophone du Donbass mettent en péril le plan de paix dévoilé vendredi 20 juin par le nouveau président Petro Porochenko, soutenu par les Occidentaux.

Des manœuvres russes jusqu'au 28 juin

Petro Porochenko s'est rendu vendredi à Izioum, non loin de Sloviansk, pour inspecter ses installations militaires. Selon lui, le cessez-le-feu unilatéral "ne signifie pas que nous ne répondrons pas en cas d'agression contre nos troupes".

A Donetsk, l'un des bastions rebelles, les combattants pro-russes de qui contrôlent la ville ont prêté serment devant la population samedi, pour rejeter le cessez-le-feu. Des gardes ukrainiens ont été attaqués à un poste-frontière. Vladimir Poutine a annoncé samedi 21 juin avoir placé les forces armées du district militaire central du pays "en état d'alerte" pour des manœuvres imprévues jusqu'au 28 juin.

Vous êtes à nouveau en ligne