Un Ukrainien en prison pour avoir peint le drapeau de son pays à Moscou

En août 2014, un groupe de manifestants avait grimpé en haut d\'un immeuble de Moscou (Russie), pour peindre une partie d\'une étoilé en bleu et évoquer le drapeau ukrainien. 
En août 2014, un groupe de manifestants avait grimpé en haut d'un immeuble de Moscou (Russie), pour peindre une partie d'une étoilé en bleu et évoquer le drapeau ukrainien.  (ILIYA VARLAMOV / RIA NOVOSTI / AFP)

En août 2014, il avait peint en bleu la moitié de l'étoile dorée d'un bâtiment stalinien de la capitale russe, afin d'évoquer le drapeau ukrainien et dénoncer l'attitude de la Russie dans le conflit du Donbass.

Vladimir Podrezov, un Ukrainien adepte de l'escalade urbaine, a été condamné à deux ans et trois mois de prison par un tribunal moscovite, jeudi 10 septembre, pour complicité de vandalisme. Son tort ? Avoir peint le drapeau de son pays au sommet d'un immeuble de la capitale russe. Quatre autres prévenus, qui se trouvaient avec lui sur le toit du bâtiment, ont été condamnés pour un motif moins grave et remis en liberté.

Vladimir Podrezov a été jugé coupable de complicité de vandalisme et condamné à deux ans et trois mois de prison à Moscou (Russie), jeudi 10 septembre 2015.
Vladimir Podrezov a été jugé coupable de complicité de vandalisme et condamné à deux ans et trois mois de prison à Moscou (Russie), jeudi 10 septembre 2015. (EVGENY BIYATOV / RIA NOVOSTI / AFP)

L'opération avait suscité une vive émotion en Russie

En août 2014, Vladimir Podrezov et d'autres manifestants étaient parvenus à grimper tout en haut de l'immeuble de la berge Kotelnitcheskaïa. Une fois au sommet, ils avaient peint en bleu la moitié de l'étoile dorée qui surmonte l'édifice, pour évoquer le drapeau ukrainien et dénoncer l'attitude la Russie dans le conflit séparatiste du Donbass. L'édifice visé fait partie des Sept Sœurs, une série de bâtiments imaginée par Staline. Cette opération avait suscité une vive émotion dans l'opinion russe.

Un travailleur repeint l\'étoile de l\'immeuble Kotelnicheskaïa, à Moscou (Russie), en partie recouvert de bleu par des militants.
Un travailleur repeint l'étoile de l'immeuble Kotelnicheskaïa, à Moscou (Russie), en partie recouvert de bleu par des militants. (RAMIL SITDIKOV / RIA NOVOSTI / AFP)

Vous êtes à nouveau en ligne