Ukraine : les points sur lesquels butent les négociations

France 2

François Hollande, Vladimir Poutine, Petro Porochenko et Angela Merkel sont réunis mercredi 11 février à Minsk en Biélorussie pour trouver une solution à la crise en Ukraine. L'analyse d'Étienne Leenhardt.

La Biélorussie accueille, mercredi 11 février, François Hollande, Vladimir Poutine, Petro Porochenko et Angela Merkel. Réunis en sommet, les chefs d'État tentent de trouver une solution à la crise en Ukraine. Mais les négociations ne sont pas simples.

Les frontières au cœur des discussions

Le premier point d'achoppement sur lequel butent les négociations est lié "à la ligne de front"rappelle Étienne Leenhardt sur le plateau de France 2. "On voudrait faire respecter un cessez-le-feu le long d'une ligne de front qui, depuis le mois de septembre et un précédent accord de paix, a déjà bougé", explique le journaliste, ajoutant que "les pro-Moscou ne veulent pas entendre parler d'un retour en arrière".
"Deuxième problème, le statut des régions autonomes de Donetsk et Louhansk."
 Si Kiev accepterait qu'elles gardent un certain degré d'autonomie, Moscou voudrait en faire des Républiques.
Troisième question essentielle : les 400 kilomètres de frontière avec la Russie. "Comment éviter les infiltrations de soldats russes ou la livraison éventuelle de matériel ?" se demande l'expert. L'idée d'une force d'observation internationale est évoquée, mais elle est très difficile à mettre en place.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne