Ukraine : le référendum dans l'Est maintenu

Des manifestants pro-russes dans le centre de Donetsk, dans l\'est de l\'Ukraine, le 10 mars 2014.
Des manifestants pro-russes dans le centre de Donetsk, dans l'est de l'Ukraine, le 10 mars 2014. (JULIE FRANCHET / CITIZENSIDE.COM / AFP)

Les insurgés ont annoncé qu'il aurait bien lieu dimanche. Le président russe, Vladimir Poutine, a pourtant appelé à le reporter. 

Un appel vain. Malgré la volonté du président russe Vladimir Poutine de reporter le référendum d'indépendance dans l'est de l'Ukraine, celui-ci aura bien lieu. Annoncé par les insurgés pro-russes, il est maintenu dimanche, ont déclaré jeudi 8 mai des responsables séparatistes à Donetsk et à Sloviansk.

Le référendum d'indépendance "aura lieu le 11 mai", a déclaré Denis Pouchiline, chef indépendantiste de la république autoproclamée de Donetsk. Stella Khorocheva, porte-parole du maire autoproclamé de cette ville, bastion des insurgés armés pro-russes, a fait la même déclaration.

Un référendum qui "aggraverait la situation"

Pour l'Union européenne, la tenue dimanche d'un référendum dans l'est de l'Ukraine est une erreur. Cela "aggraverait encore la situation" dans ce pays, a déclaré jeudi une porte-parole de l'UE après l'annonce du maintien du scrutin.

"Nous insistons avec force sur le fait que ce référendum ne doit pas se tenir" car "il aggraverait encore la situation" et "pourrait mener à une nouvelle escalade", a déclaré Maja Kocijancic, porte-parole du service diplomatique de l'UE, devant la presse à Bruxelles.