DIRECT. Ukraine : Timochenko va rencontrer Merkel, Ianoukovitch lâché par son parti

L\'opposante Ioulia Timochenko arrive à Kiev (Ukraine) après sa libération, samedi 22 février 2014.
L'opposante Ioulia Timochenko arrive à Kiev (Ukraine) après sa libération, samedi 22 février 2014. (ANDREW KRAVCHENKO / AFP)

Suivez l'évolution de la situation politique minute par minute.

Au lendemain de l'éviction de Viktor Ianoukovitch, les députés ukrainiens mettent en place les nouveaux leviers du pouvoir. Les membres du Parlement ont nommé dimanche 23 février leur chef, Olexandre Tourtchinov, président par intérim du pays. Francetv info suit l'évolution de la situation en direct.

Timochenko va rencontrer "très prochainement" Merkel. L'opposante ukrainienne, libérée samedi, va rencontrer "très prochainement" la chancelière allemande Angela Merkel, avec qui elle a eu une conversation téléphonique.

Tourtchinov remplaceIanoukovitch, un nouveau gouvernement attendu d'ici mardi. Désigné la veille chef du Parlement, OlexandreTourtchinov a été élu par les députés président par intérim. Ce proche de l'opposante IouliaTimochenko a donné aux députés jusqu'à mardi pour former une nouvelle majorité et un gouvernement d'unité nationale.

Ianoukovitch lâché par son parti. Introuvable depuis samedi, le désormais ex-président Ianoukovitch a perdu jusqu'au soutien de son propre parti. "L'Ukraine a été trahie, les Ukrainiens dressés les uns contre les autres", a déclaré le Parti des régions, mettant en cause "la responsabilité de Ianoukovitch et de ses proches"

La luxueuse résidence de Ianoukovitch restituée à l'Etat. La résolution prévoyant "la restitution à l'Etat" de la résidence de l'ancien chef d'Etat a été votée par 324 voix. Des milliers d'Ukrainiens ont pu la visiter depuis samedi, date à laquelle l'ancien président contesté a quitté la capitale. 

23h07 : Ce live est terminé pour ce soir. Retrouvez l'intégralité des informations développées par francetv info sur notre page d'accueil. En voici l'essentiel.  Sotchi, c'est fini ! Et dire que c'est un ours géant qui a soufflé la flamme olympique. La France termine ces Jeux avec 15 médailles, un nouveau record.


 L'Ukraine a un nouveau président, intérimaire, et une foule de défis à relever : éviter la partition du pays et réussir une transition en douceur.


 Un soldat français est mort en Centrafrique, dans un accident de la circulation. C'est le 3e soldat français à périr depuis le début de l'opération Sangaris.

Décidément, les matchs du dimanche soir donnent rarement du spectacle. Lille et Lyon se quittent sur un 0-0, qui arrange surtout Saint-Etienne et l'OM, leurs concurrents pour la 3e place.

Rendez-vous demain à six heures pour un nouveau direct.

22h54 :  La Russie décide de rappeler à Moscou son ambassadeur en Ukraine pour des consultations, annonce le ministre des Affaires étrangères. 

21h31 :  Le moins qu'on puisse dire, c'est que le retour de Ioulia Timochenko place de l'Indépendance à Kiev ne fait pas plaisir à la classe politique. Marianne a recueilli le témoignage d'une députée, Inna Bogoslovska : "J’espère que les Ukrainiens ne seront pas dupes d’elle – c’est la marionnette de Vladimir Poutine pour diviser l’Ukraine."

21h27 :  Qui incarne l'avenir de l'Ukraine ? Portraits de Timochenko, Klitschko, Tiahnibok et... Ianoukovitch, le président sortant. 
(ANNE-CHARLOTTE HINET - FRANCE 2)

21h18 :  Une journaliste de la télé ukrainienne Channel 5 tweete que l'ex-président Ianoukovitch pourrait se trouver à Sébastopol, en Crimée, d'après un site d'info ukrainien.

20h56 :  @Alter Il semblerait que des manifestants pro-Ianoukovitch encerclent des manifestants pro-Maïdan. La situation est tendue sur place.

20h53 :  Que se passe-t-il ce soir à Kharkiv ? Une manifestation a lieu en ce moment comme le montre cette webcam

20h47 :  "Soyez prudents, ne laissez pas Poutine voler votre victoire", a lancé l'ancien président géorgien Mikhaïl Saakachvili, arrivé au pouvoir à l'issue de la Révolution des roses en 2003. 

20h45 :  Slate.fr publie un article intéressant sur Ioulia Timochenko, revenue triomphalement place de l'Indépendance hier soir. Extrait : "Timochenko est toutefois emblématique de la division linguistique du pays. Né russophone dans l’Est de l'Ukraine, Ioulia Timochenko a dû apprendre à parler ukrainien et refuse désormais d'utiliser la langue russe."

20h32 : @Lasselesonghai  "Une destruction de l’Ukraine en tant qu’État n’est pas à exclure", déclare Anatoli Sokoliouk, un des responsables du parti communiste ukrainien dans L'Humanité. Les régions russophiles et russophones - la Crimée et l'Est du pays comptent 14 millions sur les 41 que compte l'Ukraine - ne votent pas comme l'ouest du pays. La carte des résultats des dernières élections est très parlante : l'ouest a voté Timochenko, l'est Ianoukovitch.

20h32 :  Y'a t'il un véritable risque de partition en Ukraine ?

20h25 :  Le président par intérim Olexandre Tourtchinov met en garde contre un défaut de paiement de son pays. "L'Ukraine est en train de glisser dans le précipice, elle est au bord d'un défaut de paiement", affirme-t-il, accusant le président déchu Viktor Ianoukovitch d'avoir "ruiné le pays".

20h09 :  "Dans l'intérêt de l'Ukraine, le président de la République souhaite la constitution d'un gouvernement de large rassemblement afin d'organiser rapidement des élections et lancer un programme de réformes", ajoute François Hollande.

20h07 : 20 heures ! Avant de passer à tabler, l'heure du point sur l'actu. Sotchi, c'est fini ! Et dire que c'est un ours géant qui a soufflé la flamme olympique. La France termine ces Jeux avec 15 médailles, un nouveau record.

 L'Ukraine a un nouveau président, intérimaire, et une foule de défis à relever : éviter la partition du pays et réussir une transition en douceur.

 Dommage collatéral du saccage du centre-ville de Nantes en marge de la manifestation anti-Notre-Dame-des-Landes : Jean-Marc Ayrault et EELV combattent à fleurets mouchetés.


La journée des gros scores en Ligue 1 : le PSG conforte sa place de leader en s'imposant 4-2 à Toulouse, alors que Rennes humilie Nantes sur sa pelouse 3-0. On espère des buts aussi pour Lille-Lyon, en clôture de la 26e journée. 

19h57 :  François Hollande déclare que "l'unité et l'intégrité territoriale de l'Ukraine doivent être respectés".

19h26 :  @Xine57 Le risque d'une partition du pays, c'est le risque que l'Ukraine se coupe en deux, entre la partie du pays plus proche de l'Europe, qui a massivement voté Timochenko en 2004, et la partie est du pays, pro-Russe, qui a massivement voté Ianoukovitch lors de ces mêmes élections. A Sébastopol, les gens manifestent pour protester contre la destitution du président, et ne se reconnaissent pas du tout dans la révolution en cours. La perspective de la division du pays en deux inquiète les pays voisins (Allemagne, Russie), qui espèrent que cela n'arrivera pas. 

Je vous invite à relire "L'article à lire sur l'Ukraine si vous voulez comprendre la crise".

19h23 :  Que signifie "une partition du pays" ? En quoi cela consiste-t-il et pourquoi tente-t-on de l'éviter ?

19h20 :  10 000 personnes ont manifesté à Sébastopol, ville de l'est de l'Ukraine, pro-russe. Les manifestants protestaient contre les décisions prises par les "fascistes de Kiev". Ils ont brandi des drapeaux russes et des affiches clamant "Mère Russie, sauve du fascisme tes enfants abandonnés".

18h32 :  Interrogé dans Le Monde, le député ukrainien Iraoslav Sokhyï, élu de l'est du pays russophile, affirme qu'"à l'est du pays, on ne reconnaîtra jamais les forces qui se sont affirmées comme autorités"

18h04 : 18 heures et quatre anneaux olympiques et demi plus tard, c'est le moment du point sur l'actu. Rideau sur les Jeux olympiques de Sotchi. La France finit 10e nation avec 15 médailles, loin derrière les Russes, premiers. La cérémonie de clôture bat son plein, avec force pyrotechnie et clins d'oeil.

 Moment de flottement en Ukraine, où un président par intérim a été nommé, mais pas le gouvernement. Ioulia Timochenko a refusé le poste de premier ministre. Diplomatiquement, on s'active pour éviter une partition du pays.

Dommage collatéral du saccage du centre-ville de Nantes en marge de la manifestation anti-Notre-Dame-des-Landes : Jean-Marc Ayrault et EELV combattent à fleurets mouchetés.

Le PSG reprend ses distances en tête de la Ligue 1 en dominant Toulouse (4-2). Le club de la capitale compte maintenant cinq points d'avance sur Monaco.

17h36 :  Le ministre britannique des Affaires Etrangères, William Hague, estime qu'"il n'est pas l'intérêt de la Russie d'intervenir militairement en Ukraine". Avant de confier son ignorance sur les desseins de Vladimir Poutine : "nous ne savons pas, bien entendu, quelle sera la prochaine réaction des Russes."

16h45 :  Susan Rice, la conseillère à la sécurité de Barack Obama, se prononce elle aussi contre une partition de l'Ukraine : "il n'y a pas de contradiction entre une Ukraine qui entretient de longue date des liens historiques et culturels avec la Russie et une Ukraine moderne qui veut s'intégrer davantage avec l'Europe. L'un n'empêche pas l'autre", estime-t-elle sur NBC.

16h37 :  Laurent Fabius estime que l'Union européenne "doit accompagner la transition démocratique en Ukraine, où un très fort espoir s'est levé. La situation est calme dans le pays, même s'il y a ici ou là des règlements de compte, mais les Ukrainiens font preuve d'une très grande maturité."

16h22 : Angela Merkel et Vladimir Poutine ont discuté de la situation en Ukraine, par téléphone et sont au moins d'accord sur une chose : pas question d'une partition du pays. "Tous deux sont d'accord sur le fait que l'Ukraine doit se doter rapidement d'un gouvernement en mesure d'agir et que l'intégrité territoriale doit être préservée."

16h02 : Les principaux titres du jour :
    Après les dégradations et les violences en marge de la manifestation anti-aéroport, Jean-Marc Ayrault accuse EELV d'être "ambigu" sur ce dossier. Réponse du parti, qui nie un double jeu : "EELV a toujours dénoncé les violences." La ministre du Logement, Cécile Duflot, qui a défendu la manifestation hier, ne s'est pas encore exprimée personnellement.




 Après la destitution du président Viktor Ianoukovitch, hier, le Parlement a procédé à une série de votes ce matin. Le chef du Parlement, Olexandre Tourtchinov, est élu président par intérim. La résidence de luxe de Ianoukovitch, qui est d'ailleurs lâché par son parti, sera restituée à l'Etat. Les députés ont fixé au plus tard à mardi la formation d'un gouvernement d'union nationale. Ioulia Timochenko refuse en revanche de briguer le poste de Première ministre, qu'elle a occupé jusqu'en 2010.





Air-France porte plainte contre Joey Starr, débarqué hier d'un vol Nice-Paris pour "comportement inacceptable sous l'emprise de l'alcool", selon une source proche de l'enquête. En tournage à Cannes, Joey Starr a été placé en cellule de dégrisement par les services de la police aux frontières. Une fois dégrisé, le chanteur de NTM a été remis en liberté, hier soir.




 La 98e et dernière épreuve des JO s'est achevée, c'est l'heure du bilan. La Russie, pays hôte, termine en tête avec 13 médailles d'or, devant la Norvège (11) et le Canada (9). La France est 10e, avec 4 médailles d'or et 15 médailles en tout. Place à la cérémonie de clôture, à 17 heures !

15h46 :  Réunis à Sébastopol, dans le sud du pays, 2 000 personnes se sont rassemblées pour dénoncer "les fascistes au pouvoir à Kiev", à l'appel de mouvements pro-russes. La ville héberge notamment la flotte russe de la mer Noire. La division du pays va rendre la tâche particulièrement difficile au prochain gouvernement de transition, qui doit être formé d'ici mardi.

15h12 :  Le parti de Ioulia Timochenko assure qu'elle n'est pas intéressée par le poste de Premier ministre. Le Parlement tente de former un gouvernement provisoire, en attendant la présidentielle anticipée, en mai.

14h49 :  Les pays du G20 n'ont pas trouvé de consensus sur l'Ukraine, qui s'est imposée dans les discussions, aujourd'hui. Le pays n'est pas mentionné dans le communiqué final. "Plusieurs pays se sont mis d'accord pour évoquer leur soutien lors de leur conférence nationale de fin du G20", "en des termes identiques", relève Pierre Moscovici. Le ministre n'a pas souhaité préciser les pays qui ont décidé de ne pas participer à cette déclaration quasi commune, mais la Russie en fait certainement partie.

14h43 :  A Sofia (Bulgarie), une femme prend en photo une statue soviétique peinte par des militants aux couleurs de l'Ukraine, dans la nuit.






REUTERS

13h35 :  Libérée hier, l'ancienne Première ministre ukrainienne Ioulia Timochenko va rencontrer "très prochainement" Angela Merkel, selon son parti. Sa reconquête politique du pays est bien en marche.

13h10 :  Le président déchu Viktor Ianoukovitch est lâché par son propre parti. Dans un communiqué, ce dernier le juge "responsable des événements tragiques" en Ukraine et condamne sa "trahison".

12h15 : L'essentiel des titres à la mi-journée :




Le Parlement a procédé à une série de votes importants ce matin. Le chef du Parlement, Olexandre Tourtchinov, est élu président par intérim. La résidence de luxe du président déchu à Kiev, Viktor Ianoukovitch, sera restituée à l'Etat. Les députés fixent au plus tard à mardi la formation d'un gouvernement d'union nationale.




Après les dégradations et les violences en marge de la manifestation anti-aéroport, le maire PS de Nantes, Patrick Rimbert, indique qu'il va porter plainte contre X. "Il y a eu un espèce de laisser-aller, quasiment de la complaisance" de la part des personnes chargées d'encadrer les manifestants, regrette-t-il.




Deux enfants ont été tués par un éboulement survenu sur un chalet à Isola (Alpes-Maritimes), tôt ce matin, selon le maire de la commune. Trois adultes ont réussi à s'échapper, et deux autres ont été extraits des décombres par les sauveteurs.





Le Tribunal arbitral du sport rejette les appels déposés par le Canada et la Slovénie qui demandaient la disqualification des trois Français ayant réussi le triplé dans l'épreuve de skicross. La France conserve donc ses trois médailles.

12h06 : @supernova : Olexandre Tourtchinov a été élu chef du Parlement ukrainien, hier. Il cumule désormais cette fonction avec celle de président par intérim. Cet homme d'une cinquantaine d'années est le bras-droit de l'ancienne Première ministre Ioulia Timochenko. Olexandre Tourtchinov est numéro 2 de l'Union panukrainienne "Patrie". Il a été premier vice-Premier ministre du gouvernement de Ioulia Timochenko entre 2007 et 2010.

11h56 :  Qui est Olexandre Tourtchinov ?

11h53 :  Voici une photo du nouveau président par intérim, Olexandre Tourtchinov, datant de 2010. 




RIA NOVOSTI

11h45 :  Le nouveau chef du Parlement Olexandre Tourtchinov est nommé président de l'Ukraine par intérim.

11h48 :  On ignore où se trouve le président ukrainien déchu, Viktor Ianoukovitch. Selon le nouveau président du Parlement, Olexandre Tourtchinov, Viktor Ianoukovitch a tenté de fuir en Russie à bord d'un avion mais en a été empêché par les gardes-frontières, hier. Ces derniers ont indiqué par la suite que Ianoukovitch a tenté en vain de les corrompre pour qu'ils laissent son avion décoller.

11h35 :  Le Parlement vote la restitution à l'Etat de la résidence fastueuse de l'ancien président Viktor Ianoukovitch, que des milliers d'Ukrainiens ont visitée depuis hier.

SIPA

11h29 :  Les députés fixent au plus tard à mardi la formation d'un gouvernement d'union nationale, selon le président du Parlement ukrainien.

11h27 :  Des mandats d'arrêts ont été délivrés à l'encontre de l'ex-ministre ukrainien des Revenus Oleksander Klimenko et de l'ex-procureur général Viktor Pchonka, a annoncé au Parlement le procureur général en titre, Oleh Makhnytsky. "Une enquête a été ouverte et une équipe d'enquêteurs travaille à l'interpellation de ces individus pour les traduire devant la justice."

10h49 :  Où en-est-on ce matin ? C'est toujours tendu ?

10h44 : A Saint-Pétersbourg (Russie), des personnes soutenant l'opposition ukrainienne ont brûlé des pneus dans le centre de la ville, cette nuit, pour afficher leur soutien.






AFP

09h38 :  Les plus extrémistes ne lâcheront pas le morceau. Timochenko a été trop impliquée dans des affaires de corruption et de marchés truqués. Si une frange radicale d'Ukrainiens se désolidarise et cherche la confrontation avec les ex-opposants semble-t-il emmenés par Timochenko, qui pour rassembler et mener les négociations entre toutes les parties ?

09h37 : Malheureusement la boite de Pandore est ouverte. Ce pays est souillé par la corruption et Madame Timochenko est mal placée pour prendre le pouvoir.

09h36 :  Un grand respect pour les citoyens démocrates ukrainiens qui se sont engagés dans ce combat pour la démocratie et l'Europe. Souhaitons que cette dernière sera à la hauteur du sacrifice des blessés et des morts. Dans quelques mois, nous voterons pour nos représentants au parlement européen. Puissent ils respecter le sang versé pour les porter à cette représentation à l'autre bout de l'Europe.

09h36 :  Vous êtes nombreux à faire part de votre joie, vos craintes ou vos interrogations quant à la situation politique en Ukraine. Sélection de commentaires.

09h16 : Les titres de l'actualité de ce dimanche 23 février : Une nouvelle ère s'ouvre en Ukraine après la folle journée d'hier, marquée par la destitution de facto du président Viktor Ianoukovitch et la libération de l'opposante Ioulia Timochenko, acclamée par ses partisans sur le Maïdan à Kiev. L'Union européenne se dit prête à apporter une importante aide financière à l'Ukraine une fois qu'un nouveau gouvernement sera en place.




Deux enfants ont été tués par un éboulement survenu sur un chalet à Isola (Alpes-Maritimes), tôt ce matin, selon le maire de la commune. Trois adultes ont réussi à s'échapper, et deux autres ont été extraits des décombres par les sauveteurs.





 Manuel Valls met en cause "l'ultra-gauche" après les violences qui ont dévasté le centre-ville de Nantes. On compte huit blessés parmi les policiers, et dix interpellations. La manifestation contre le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, qui a rassemblé 20 000 personnes, est passée au second plan.





Le patron du cartel mexicain de Sinaloa Joaquin Guzman, dit "el Chapo", a été arrêté hier après treize ans de cavale. La revue américaine Forbes, qui lui attribue une fortune de plus d'un milliard de dollars, l'avait désigné comme "le délinquant le plus puissant de la planète".





Dernier jour des JO d'hiver, à Sotchi (Russie). La dernière épreuve engageant des Français sera le bobsleigh à quatre, vers midi, avant la finale de hockey sur glace. La France est pour l'instant 10e au classement, avec quinze médailles, dont quatre en or. La cérémonie de clôture est prévue à 17 heures.

Vous êtes à nouveau en ligne