Ukraine : l'OSCE a perdu le contact avec l'une de ses équipes à Donetsk

Une voiture de l\'OSCE transportant Axel Schneider, un observateur libéré par les séparatistes pro-russes le 3 mai 2014 après une détention d\'une semaine.
Une voiture de l'OSCE transportant Axel Schneider, un observateur libéré par les séparatistes pro-russes le 3 mai 2014 après une détention d'une semaine. (NATALIA SELIVERSTOVA / RIA NOVOSTI / AFP)

L'organisation est sans nouvelles, depuis lundi soir, de quatre de ses observateurs.

L'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) a annoncé, mardi 27 mai, avoir perdu depuis lundi soir le contact avec quatre de ses observateurs à Donetsk, dans l'est de l'Ukraine. "La mission d'observation spéciale de l'OSCE a perdu lundi, autour de 18 heures, le contact avec l'une de ses équipes, basée à Donetsk" qui effectuait "une patrouille de routine", a indiqué l'organisation dans un communiqué.

L'AFP a appris par une source anonyme proche du dossier que ces observateurs civils avaient été arrêtés à un barrage, 40 minutes avant que l'organisation ne perde contact avec eux. On ignore si ce barrage était tenu par des combattants prorusses ou par des militaires ukrainiens.

Selon l'OSCE, les quatre membres internationaux de sa Mission spéciale d'observation manquants sont respectivement danois, estonien, turc et suisse.

Une quarantaine de morts à Donetsk

Cette annonce intervient alors que des combats entre l'armée ukrainienne et des séparatistes prorusses ont éclaté lundi autour de l'aéroport international de Donetsk dont les insurgés avaient pris le contrôle. Mardi, Kiev a affirmé avoir repris le contrôle de l'aéroport. Au moins 40 personnes – 38 combattants et deux civils – ont été tuées dans les affrontements, selon le maire de Donetsk.

Plus de 1 000 observateurs de l'OSCE et d'autres organismes internationaux ont été déployés en Ukraine pour surveiller la tenue de l'élection présidentielle anticipée de dimanche, remportée par le milliardaire pro-occidental Petro Porochenko. Selon la Mission spéciale d'observation de l'OSCE, basée à Kiev, 210 de ses membres sont encore sur place.

Vous êtes à nouveau en ligne