Ukraine : l'aéroport de Donetsk fermé après un raid des séparatistes pro-russes

Des habitants de Donetsk (Ukraine) affichent leur soutien aux séparatistes, protégés par des hommes armés, à Donetsk, le 25 mai 2014.
Des habitants de Donetsk (Ukraine) affichent leur soutien aux séparatistes, protégés par des hommes armés, à Donetsk, le 25 mai 2014. (JANOS CHIALA / NURPHOTO / AFP)

Plusieurs hommes armés ont pénétré à l'intérieur du bâtiment. Il n'y a pas eu de combats.

Un aéroport évacué et fermé, des vols annulés. L'aéroport de Donetsk, dans l'est de l'Ukraine, a été fermé, lundi 26 mai, après un raid des séparatistes armés pro-russes, a annoncé un porte-parole de l'aéroport.

"Il y a plusieurs hommes armés devant l'aéroport, et d'autres à l'intérieur", a déclaré le porte-parole. Il a ajouté que plusieurs dizaines d'hommes avaient mené le raid et s'étaient présentés comme des "représentants de la République de Donetsk". Il n'y a pas eu de combats, selon lui.

REUTERS

Une opération menée au lendemain de la présidentielle

La fermeture de l'aéroport intervient au lendemain de l'élection présidentielle en Ukraine, qui n'a pas pu se dérouler dans l'est du pays. Dans le bastion rebelle de Donetsk, aucun bureau de vote n'a ouvert. Et dimanche après-midi, environ 2 000 personnes ont affiché leur soutien aux séparatistes, protégées par des hommes armés en tenue de camouflage et portant des cagoules.

Crédité de près de 54% des suffrages après le dépouillement des bulletins de la moitié des bureaux de vote communiqués lundi matin, Petro Porochenko, deux fois ministre de précédents gouvernements, est en bonne voie pour devenir le nouveau président ukrainien. L'oligarque doit préciser lundi ses priorités et sa stratégie pour mettre fin à la guerre dans l'Est séparatiste et conduire son pays sur la voie de l'intégration européenne.

Vous êtes à nouveau en ligne