Ukraine: Kiev et les séparatistes signent un mémorandum

L\'ancien président ukrainien, Leonid Koutchma, le 19 septembre 2014 à Minsk (Biélorussie) lors des négociations avec les séparatistes pro-russes.
L'ancien président ukrainien, Leonid Koutchma, le 19 septembre 2014 à Minsk (Biélorussie) lors des négociations avec les séparatistes pro-russes. (SERGEI GAPON / AFP)

Ce texte, signé en Biélorussie, instaure un cessez-le-feu et la création d'une zone démilitarisée.

Les négociations de paix progressent en Ukraine. Les représentants de Kiev et les séparatistes de l'Est de l'Ukraine ont signé samedi 20 septembre à Minsk (Biélorussie) un mémorandum instaurant un cessez-le-feu et la création d'une zone démilitarisée de 30 km.

A l'issue de sept heures de pourparlers, l'ancien président ukrainien Leonid Koutchma, représentant de Kiev à la table des discussions entamées vendredi, a annoncé la signature d'un mémorandum en neuf points prévoyant un cessez-le feu et un retrait de 15 km des artilleries lourdes des deux camps depuis leur "ligne de contact".

L'avenir des régions séparatistes n'est pas encore négocié

Les belligérants ont convenu de ne pas utiliser d'armes lourdes dans les zones peuplées et d'interdire aux avions de combat et aux drones de survoler la zone de sécurité qui sera sous surveillance de l'OSCE. Le mémorandum prévoit également que "tous les groupes armés, les équipements militaires, les combattants et les mercenaires" ne pénétreront pas dans cette zone.

Il "devrait créer une zone de complète sécurité", a indiqué de son côté Igor Plotnitsky, représentant séparatiste de la "République populaire de Lougansk", ajoutant que le statut des régions de Lougansk et Donetsk, contrôlées par les séparatistes, n'avait pas encore fait l'objet de discussions.

Si les concessions politiques du gouvernement ukrainien, qui propose un "statut spécial" provisoire aux régions séparatistes, ont reçu cette semaine le soutien affiché de Moscou, les rebelles ont jusqu'à présent rejeté toute proposition émanant des autorités ukrainiennes concernant un territoire dont ils réclament farouchement l'indépendance.