Ukraine: des manifestants pro-russes envahissent des bâtiments officiels à Donetsk et Kharkiv

Des manifestants pro-russes au siège de l\'administration de Donetsk (Ukraine), le 6 avril 2014.
Des manifestants pro-russes au siège de l'administration de Donetsk (Ukraine), le 6 avril 2014. (ALEXANDER KHUDOTEPLY / AFP)

Le drapeau russe a été hissé dans cette ville de l'est du pays.

Les manifestants pro-russes continuent de mettre la pression sur les nouvelles autorités ukrainiennes. Ils ont pénétré de force dimanche 6 avril dans les locaux de l'administration provinciale des villes de Donetsk et de Kharkiv, dans l'est russophone de l'Ukraine. 

A Donetsk, c'est une manifestation de plus de 2 000 personnes devant le siège de l'administration locale qui a dégénéré. Une cinquantaine de manifestants ont réussi à hisser un drapeau russe au sommet de cet immeuble de 10 étages. En bas, les manifestants brandissaient des panneaux avec les slogans "Donetsk, ville russe""Donnez-nous un référendum" sur l'indépendance et le rattachement à la Russie, ou "Otan dehors".

Le ministre de l'Intérieur accuse Poutine

Même scénario à Kharkiv. Les manifestants ont pénétré de force dans le bâtiment de l'administration locale, après le retrait des forces de l'ordre. Là encore, le drapeau russe a été hissé à la place du drapeau ukrainien.

Depuis le renversement fin février du régime ukrainien pro-russe et, en représailles, le rattachement de la péninsule de Crimée à la Russie, les tensions sont vives dans l'est russophone de l'Ukraine, frontalier de la Russie.

Le ministre de l'Intérieur ukrainien, Arsen Avakov, a accusé le président ukrainien déchu, Viktor Ianoukovytch, d'avoir organisé avec le président russe Vladimir Poutine les incidents de Donetsk et Kharkiv.

Vous êtes à nouveau en ligne