Sept cents soldats russes pénètrent en Ukraine, dénonce Kiev

Un défenseur de la République autoproclamée de Donetsk, le 26 décembre 2014, près de Donetsk, dans l\'est de l\'Ukraine.
Un défenseur de la République autoproclamée de Donetsk, le 26 décembre 2014, près de Donetsk, dans l'est de l'Ukraine. (VASILY MAXIMOV / AFP)

D'après les autorités ukrainiennes, deux groupes ont "franchi la frontière", lundi, afin d'aider les rebelles pro-russes dans l'Est.

Les mouvements de troupes se poursuivent-ils en Ukraine ? Oui, selon les autorités du pays qui affirment, lundi 19 janvier, qu'environ 700 soldats russes sont entrés le jour-même en Ukraine. "Ce matin, deux groupes des forces armées de la Fédération de Russie ont franchi la frontière" dans la partie sous contrôle des rebelles, dans l'est du pays, a assuré un porte-parole militaire ukrainien, précisant que chacun de ces groupes comptait "300 à 350 soldats"D'après Kiev, ces hommes doivent venir en aide aux pro-russes de l'Est. 

Moscou nie toute implication

L'Ukraine et les pays occidentaux accusent depuis plusieurs mois Moscou d'avoir déployé des troupes régulières dans cette zone. En novembre, l'Otan dit avoir observé l'entrée de colonnes d'équipements militaires russes, dont des chars, de l'artillerie et des troupes combattantes. Des observateurs de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) ont rapporté que 43 camions militaires s'étaient dirigés vers le centre-ville de Donetsk, bastion des forces séparatistes pro-russes dans l'est de l'Ukraine.

Selon les dernières estimations de Kiev, plus de 8 500 soldats de l'armée russe se trouvaient dans la région la mi-janvier. De son côté, Moscou a toujours démenti toute implication dans le conflit chez son voisin.

Vous êtes à nouveau en ligne