"Premier pas" vers la fin de la guerre : la Russie et l'Ukraine échangent une soixantaine de prisonniers

Un avion transportant des prisonniers lors d\'un échange entre la Russie et l\'Ukraine, à Kiev le 7 septembre 2019.
Un avion transportant des prisonniers lors d'un échange entre la Russie et l'Ukraine, à Kiev le 7 septembre 2019. (MAXYM MARUSENKO / NURPHOTO / AFP)

Parmi eux, le prisonnier ukrainien en Russie le plus célèbre est le cinéaste et militant politique Oleg Sentsov, qui a été arrêté en 2014 et condamné à vingt ans dans un camp de la région arctique russe.

C'est le premier échange important de prisonniers depuis le début du conflit dans l'est de l'Ukraine en 2014. Samedi 7 septembre, des prisonniers ont été échangés par l'Ukraine et la Russie. Selon une source gouvernementale ukrainienne, l'échange concernerait 35 prisonniers de chaque pays. Cette mesure a été qualifiée par le président russe, Vladimir Poutine, de "grand pas vers la normalisation des relations" entre les deux pays. "Nous avons fait le premier pas (...). Nous devons faire tous les autres pas pour mettre fin à cette horrible guerre", a quant à lui commenté le président ukrainien, Volodymyr Zelensky.

Le cinéaste ukrainien Oleg Sentsov dans l'échange

Parmi les détenus, le cinéaste ukrainien et militant politique Oleg Sentsov, 43 ans, qui a été arrêté en 2014 et condamné à passer vingt ans dans un camp de la région arctique russe pour préparation "d'attaques terroristes" après l'annexion de la Crimée par Moscou. En échange, l'Ukraine pourrait relâcher Kyrylo Vyshynsky, 52 ans, un journaliste russo-ukrainien de l'agence russe Ria Novosti, arrêté en 2018 à Kiev et soupçonné de "haute trahison" au profit de Moscou.

Figurent aussi les 24 marins ukrainiens emprisonnés en Russie depuis que leur navire est entré, selon Moscou, dans les eaux territoriales russes, ce que Kiev a toujours réfuté.

Vous êtes à nouveau en ligne