L’Ukraine vend ses anciennes prisons

Franceinfo

Grandes surfaces, charme de l’ancien, atmosphère inimitable, et quelques travaux à prévoir : l’Ukraine vend ses vieilles prisons.

Construite en 1944, sur huit hectares, la prison d’Irpin est l’une des prisons que l’État ukrainien a mises en vente. Les locaux sont vides, les 120 derniers locataires ont été déplacés en 2019. Le ministère de la Justice est ouvert à tout investisseur. "C’est une zone immense, un territoire pas encore revendiqué, les riverains seront contents si quelque chose est construit ici, tant que ce n’est pas une prison", déclare Denys Malyuska, ministre ukrainien de la Justice.

Vendre pour mieux reconstruire

Même la célèbre prison de Loukianivska, construite au XIXe siècle dans le centre de Kiev, sera prochainement sur le marché. À l’intérieur, des conditions de détention déplorables, maintes fois pointées du doigt par des organisations des droits de l’homme. 51 000 détenus sont actuellement entassés en Ukraine, dans 130 centres pénitentiaires jamais rénovés depuis l’Union soviétique. Le fruit des ventes de prison servira à en reconstruire de nouvelles.

Vous êtes à nouveau en ligne