Le comédien Volodymyr Zelensky élu président de l'Ukraine, et maintenant ?

Le comédien Volodymyr Zelenski, le 21 avril 2019, jour de sa victoire à l\'élection présidentielle ukrainienne avec plus de 73,2 % des voix.
Le comédien Volodymyr Zelenski, le 21 avril 2019, jour de sa victoire à l'élection présidentielle ukrainienne avec plus de 73,2 % des voix. (NATHANAËL CHARBONNIER / FRANCE-INFO)

Après sa large victoire dimanche, le flou demeure sur la stratégie de Volodymyr Zelensky, novice en politique, qui prendra ses fonctions dans un mois.

Le président ukrainien sortant Petro Porochenko a été sèchement battu dimanche 21 avril par le candidat novice, le comédien Volodymyr Zelensky. Ce dernier a remporté l'élection présidentielle avec 73,2 % des voix. Un humoriste se retrouve donc propulsé à la tête du pays, sans avoir aucune expérience en politique, si ce n'est... le rôle du président ukrainien, qu'il incarnait dans une série télévisée.

Après l'annonce des résultats, Volodymyr Zelensky accompagné de sa femme et de quelques proches s'est exprimé face aux journalistes. Dans la salle de presse, pour donner l'illusion de la fête, des confettis tombent du ciel. En réalité, le président élu n'a pas grand-chose à dire : le discours ne dure qu'une minute et demie, le temps de remercier sa famille et ses amis. Une scène plutôt surréaliste qui ressemble plus à une cérémonie des César qu'à un discours politique. 

Confronté à la réalité

Le comédien, qui a passé toute la campagne présidentielle à tourner en dérision les institutions et à fuir les questions, semble hésitant, comme dépassé par le moment historique qui s'impose à lui. Personne ne sait véritablement ce qu'il va faire et avec qui. Volodymyr Zelensky, 41 ans, se retrouve confronté à la réalité.

Celui qui prendra ses fonctions dans un mois a déjà fixé plusieurs objectifs, notamment relancer le processus de paix impliquant la Russie et visiter l'Ukraine à la rencontre des habitants. Il avait aussi déclaré lors de sa campagne vouloir rencontrer les dirigeants français, allemand et américain. Il pourrait également dissoudre l'Assemblée nationale rapidement après avoir accédé au pouvoir pour tenter d'obtenir une majorité. Pour le reste, le flou demeure.

Vous êtes à nouveau en ligne