"Donbass", le thriller politique du prix Albert-Londres Benoît Vitkine

franceinfo

Benoît Vitkine, correspondant du journal "Le Monde" en Russie et prix Albert-Londres en 2019, est l'invité du 23h de franceinfo mardi 11 février pour son roman "Donbass".

"J'ai vu naître cette guerre au Donbass (Ukraine). Le début du conflit n'est pas le cadre de mon roman. L'intrigue (des assassinats sauvages d'enfants, ndlr) se situe dans une période où la guerre est déjà une routine. J'ai voulu continuer à parler de la réalité de cette guerre dans cette région en y ajoutant le petit plus que permet le polar", explique Benoît Vitkine, journaliste de 36 ans auteur de Donbass.

"La guerre exacerbe les sentiments"

"La plupart des civils veulent la paix. Point final. Ils subissent, surtout les vieilles femmes. Ce sont des personnages attachants. Ces vieilles dames sont les premières à répercuter des rumeurs pas forcément très fondées, mais elles sont une mine précieuse d'informations et d'émotions parce que ce sont celles qui accueillent avec le sourire dans une région où tout le monde l'a perdu", raconte le correspondant du Monde en Russie, qui a reçu le prix Albert-Londres en 2019.

"Ce qui est plus difficile à montrer dans un article, et vraiment c'est ce que je voulais faire avec ce livre, c'est comment la guerre mine la psychologie humaine et comment elle exacerbe tous les sentiments, parfois pour le meilleur et très souvent pour le pire", conclut Benoït Vitkine.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne