DIRECT. Ukraine : la présidentielle est "largement conforme aux normes démocratiques", selon l'OSCE

Petro Porochenko, qui a annoncé sa victoire à la présidentielle ukrainienne, le 25 mai 2014.
Petro Porochenko, qui a annoncé sa victoire à la présidentielle ukrainienne, le 25 mai 2014. (SERGII KHARCHENKO / NURPHOTO / AFP)

Petro Porochenko, que les premiers résultats donnent vainqueur de l'élection, s'est exprimé lundi matin sur la situation dans l'Est, entraînant une réaction de la Russie.

Sans attendre la proclamation officielle des résultats, et sur la base de sondages le créditant de la majorité absolue dès le premier tour, Petro Porochenko, qui a fait fortune dans la confiserie, s'est proclamé vainqueur de l'élection présidentielle en Ukraine, dimanche 25 mai. Petro Porochenko s'est à nouveau exprimé, lundi, alors que la Russie a réagi à son tour. 

Suivez dans notre direct les dernières informations.

Porochenko favorable à la poursuite de l'opération militaire dans l'Est. Le futur président ukrainien, Petro Porochenko, a indiqué qu'il ne laisserait pas les séparatistes pro-russes transformer l'est du pays, en proie à une insurrection armée, "en Somalie". Il a dit souhaiter conserver Arseni Iatseniouk, le président par intérim, comme Premier ministre. Il a également annoncé qu'il réservait "très probablement" sa toute première visite à l'étranger à la Pologne.

A Donetsk, le principal terminal de l'aéroport international a été touché par des tirs d'hélicoptères de l'armée ukrainienne, dans une offensive contre les insurgés pro-russes qui en ont pris le contrôle dans la matinée.

 La présidentielle est "largement conforme aux normes démocratiques", estime lundi l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE). De son côté, l'Union européenne a exprimé son souhait de travailler "étroitement" avec le prochain président ukrainien, Petro Porochenko.

La Russie "prête au dialogue". Le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, a appelé à mettre fin à l'opération "antiterroriste" dans l'est de l'Ukraine. "Nous sommes prêts au dialogue avec les représentants de Kiev, avec Petro Porochenko", a-t-il ajouté. De son côté, Viktor Ianoukovitch, président ukrainien déchu, a dit "respecter" le choix du peuple.

Vous êtes à nouveau en ligne