DIRECT. Ukraine : Kiev et les rebelles s'accusent d'avoir brisé le cessez-le-feu

Des soldats ukrainiens s\'offrent une pause cigarette, le 5 septembre 2014, lors d\'une patrouille près de Debaltseve (est de l\'Ukraine).
Des soldats ukrainiens s'offrent une pause cigarette, le 5 septembre 2014, lors d'une patrouille près de Debaltseve (est de l'Ukraine). (ANATOLII STEPANOV / AFP)

Au lendemain de l'accord conclu entre les deux camps, l'Ukraine et les séparatistes s'accusent mutuellement, samedi, d'avoir tiré sur leurs positions respectives.

Kiev a accusé, samedi 6 septembre, les rebelles prorusses d'avoir tiré sur les positions de l'armée après l'entrée en vigueur d'un cessez-le-feu dans l'est de l'Ukraine, la veille. Plus tôt dans la journée, des accusations similaires avaient été émises par des dirigeants séparatistes.

"Il y a eu, vendredi, 28 tirs contre les positions des forces ukrainiennes, dont dix après l'entrée en vigueur du régime de cessez-le-feu", a déclaré l'armée ukrainienne. Des dirigeants séparatistes de Donetsk ont, eux, évoqué, "vendredi, à 21 heures, plusieurs tirs de roquettes à la périphérie de Donetsk, ainsi qu'un convoi d'armes lourdes qui venait de Zaporijjia", une région voisine de celle de Donetsk.

Sur le terrain, le cessez-le-feu est globalement respecté, mais des civils et des combattants s'attendent à une reprise rapide des hostilités.

 La Russie a averti, samedi, qu'elle réagirait en cas de nouvelles sanctions économiques de l'Union européenne, après l'accord de principe annoncé dans ce sens, la veille, par l'Europe, en raison du rôle de Moscou dans la crise ukrainienne.

Vous êtes à nouveau en ligne