Guerre en Ukraine : au moins 22 blessés après une frappe russe dans l'ouest

Un habitant passe devant un immeuble résidentiel brûlé à Makariv, à l\'ouest de Kiev, le 11 juin 2022.
Un habitant passe devant un immeuble résidentiel brûlé à Makariv, à l'ouest de Kiev, le 11 juin 2022. (SERGEI CHUZAVKOV / AFP)

Moscou dit avoir frappé une réserve d'armes fournies à Kiev par les pays occidentaux.

L'armée russe a annoncé, dimanche 12 juin, avoir frappé un site abritant des armes fournies par les Occidentaux près de Tchortkiv, dans une zone de l'ouest de l'Ukraine largement épargnée par les combats. Kiev a dénombré au moins 22 blessés, dont des civils. Parmi les victimes, "il y a sept femmes et un enfant de 12 ans", a affirmé le gouverneur régional, Volodymyr Trouch. Tous les blessés sont hospitalisés, a-t-il encore affirmé.

Les restaurants McDonald's russes changent de nom. Les anciens restaurants en Russie du groupe McDonald's, lequel avait annoncé son départ après plus de trente ans de présence en réaction au conflit en Ukraine, ont été rebaptisés "Vkousno i tochka" ("Délicieux. Point.") par leur nouveau propriétaire russe. Les 51 000 ex-employés de McDonald's à travers la Russie devraient conserver leur travail, a encore annoncé le directeur général du groupe russe, Oleg Paroïev, dimanche 12 juin. 

Combats de rue dans l'est du pays. "Des combats de rue acharnés se poursuivent à Sievierodonetsk", a déclaré le président Volodymyr Zelensky samedi soir, tout en signalant la reprise par les forces ukrainiennes de localités comme Tavriïské dans la région de Kherson, et dans celle de Zaporijjia. L'état-major ukrainien a précisé dimanche matin que les Russes menaient "sans succès" des assauts contre Sieverodonetsk, soulignant que les soldats ukrainiens avaient aussi repoussé l'armée de Moscou près de Vrubivka, Mykolaevka ou encore Vasyivka.

Von der Leyen promet une réponse rapide à Kiev. La demande de l'Ukraine d'obtenir le statut de candidat à l'Union européenne aura bientôt une réponse, a promis samedi la présidente de la Commission européenne en visite à Kiev. "Les discussions d'aujourd'hui vont nous permettre de finaliser notre évaluation d'ici la fin de la semaine prochaine", a déclaré Ursula von der Leyen, après un entretien avec le président Volodymyr Zelensky.

Paris prêt à aider au déblocage du port d'Odessa. La France s'est dite prête à aider pour lever le blocus du port d'Odessa, afin de faire sortir d'Ukraine les céréales dont le blocage provoque une crise alimentaire mondiale. L'annonce a été faite par un conseiller du président français Emmanuel Macron, qui a reçu vendredi le président sénégalais Macky Sall, également président de l'Union africaine.