Guerre en Ukraine : la France accorde un prêt de 100 millions d'euros à Kiev

Le ministre de l\'Economie, Bruno Le Maire, lors d\'un déplacement à Berlin (Allemagne), sur les conséquences de la guerre en Ukraine, le 31 mars 2022.
Le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, lors d'un déplacement à Berlin (Allemagne), sur les conséquences de la guerre en Ukraine, le 31 mars 2022. (TOBIAS SCHWARZ / AFP)

Ce nouveau prêt s'ajoute à un autre de 300 millions d'euros octroyé à l'Ukraine en mars.

Ce direct est désormais terminé.

La France va accorder un prêt bilatéral de 100 millions d'euros pour venir en aide à l'Ukraine, a annoncé mardi 29 novembre le ministère français de l'Economie et des Finances. "L'assistance financière à l'Ukraine joue un rôle crucial pour soutenir la stabilité économique du pays et la continuité des services publics", juge Bercy. Ce nouveau prêt s'ajoute à un autre de 300 millions d'euros octroyé en mars. 

L'Allemagne va fournir "plus de 350 générateurs" électriques à l'Ukraine. Cette aide intervient alors que les infrastructures énergétiques du pays ont été en partie détruites par des frappes russes. La décision a été annoncée mardi après que le chancelier allemand, Olaf Scholz, s'est entretenu avec le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, et l'a "assuré d'un soutien supplémentaire à court terme".

Vladimir Poutine veut utiliser l'hiver comme "une arme de guerre". Le secrétaire général de l'Otan, Jens Stoltenberg, a dénoncé mardi les attaques délibérées contre les services essentiels", comme "le chauffage, la lumière, l'eau, le gaz", qui "ont pour but d'infliger autant de souffrances que possible aux civils ukrainiens pour essayer de briser leur engagement, leur unité dans la lutte contre l'invasion russe".

 Une aide américaine pour les infrastructures énergétiques de l'Ukraine. Le secrétaire d'Etat américain, Antony Blinken, doit annoncer une aide "substantielle" au pays pour faire face aux dommages causés par la Russie sur ses infrastructures énergétiques, selon de hauts responsables américains. Cette aide s'inscrit dans la perspective d'une conférence internationale des bailleurs de fonds en "soutien à la résistance civile ukrainienne", qui se tiendra le 13 décembre en France, a souligné l'un de ces hauts responsables auprès de l'AFP. 

L'Ukraine sera au cœur de la visite d'Emmanuel Macron aux Etats-Unis. Le président français arrive mardi à Washington pour sa deuxième visite d'Etat. Il continue de prôner un soutien total à Kiev mais aussi un dialogue avec Moscou. Washington semble se rapprocher de cette position depuis que son chef d'état-major, le général Mark Milley, a évoqué une possible fenêtre d'opportunité pour des négociations. 

Vous êtes à nouveau en ligne