Guerre en Ukraine : plus de 260 combattants ukrainiens évacués de l'aciérie d'Azovstal, dernière poche de résistance à Marioupol, annonce Kiev

Des membres de la République populaire du Donetsk accompagnent un bus de soldats ukrainiens blessés de Marioupol vers une partie du territoire ukrainien contrôlée par Moscou, le 16 mai 2022.
Des membres de la République populaire du Donetsk accompagnent un bus de soldats ukrainiens blessés de Marioupol vers une partie du territoire ukrainien contrôlée par Moscou, le 16 mai 2022. (ALEXEY KUDENKO / SPUTNIK / AFP)

Les soldats ont été évacués vers Novoazovsk et Olenivka, deux localités en territoire contrôlé par les forces russes et prorusses, afin d'être plus tard "échangés", selon une vice-ministre ukrainienne de la Défense.

Ils étaient assiégés depuis des semaines. Plus de 260 combattants ukrainiens, dont 53 blessés, ont été évacués de l'aciérie d'Azovstal, à Marioupol, a rapporté lundi 16 mai une vice-ministre ukrainienne de la Défense. Cette annonce intervient quelques heures après l'annonce d'une trêve par le ministre russe de la Défense. Près de 1 000 soldats ukrainiens, dont 600 blessés, étaient retranchés dans le dédale de souterrains de ce site industriel, dernière poche de résistance du port stratégique. Les soldats ont été évacués vers Novoazovsk et Olenivka, deux localités étant en territoire contrôlé par les forces russes et prorusses, afin d'être plus tard "échangés"Ce direct est désormais terminé.

Une vingtaine de morts dans l'Est. A Severodonetsk, quasiment encerclée par les forces de Moscou, "au moins 10 personnes ont été tuées" dans des bombardements russes, a annoncé le gouverneur du Donbass. Pavlo Kyrylenko, le gouverneur de la région voisine de Donetsk, a de son côté annoncé que neuf civils avaient été tués lundi et 16 blessés dans sa région.

  La Suède officialise sa candidature à l'Otan. "Le gouvernement a décidé d'informer l'Otan de la volonté de la Suède de devenir membre de l'alliance", a déclaré la Première ministre, Magdalena Andersson, lors d'une conférence de presse. "Nous quittons une ère pour entrer dans une nouvelle", a-t-elle ajouté. 

McDonald's se retire de Russie. Le géant américain de la restauration rapide a annoncé vouloir vendre toutes ses activités dans le pays. "La poursuite de nos activités en Russie n'était plus tenable ni cohérente avec nos valeurs", a déclaré le PDG de la chaîne de fast-foods, Chris Kempczinski, cité dans un communiqué.