Guerre en Ukraine : Volodymyr Zelensky a annoncé que l'offensive russe dans l'est de l'Ukraine a commencé

Des habitants de Marioupol attendent d\'être évacués, le 18 avril 2022.
Des habitants de Marioupol attendent d'être évacués, le 18 avril 2022. (ILYA PITALEV / SPUTNIK / AFP)

"Une très grande partie de l'ensemble de l'armée russe est désormais consacrée à cette offensive", a déclaré le président ukrainien sur Telegram, lundi soir. Ce direct est maintenant terminé.

C'est sur Telegram qu'il l'a annoncé. Dans un message publié en fin de journée, lundi 18 avril, Volodymyr Zelensky assure que l'offensive russe à l'est du pays a commencé. "Nous pouvons maintenant affirmer que les troupes russes ont commencé la bataille pour le Donbass, pour laquelle elles se préparent depuis longtemps. Une très grande partie de l'ensemble de l'armée russe est désormais consacrée à cette offensive", a déclaré le président ukrainien dans un discours retransmis sur le réseau social. Ce direct est maintenant terminé.

 Moscou affirme avoir détruit un important dépôt d’armes étrangères. L'armée russe affirme que ses frappes lundi matin ont détruit seize sites militaires ukrainiens, dont un important dépôt d'armes étrangères livrées récemment à l'Ukraine près de Lviv. Le gouverneur de la région de Lviv, lui, avait affirmé que trois missiles avaient touché des infrastructures militaires, sans préciser leur contenu, et qu'un autre avait touché un garage, tuant sept personnes. 

 Vladimir Poutine décore une brigade accusée des exactions à Boutcha. La 64e brigade de fusiliers motorisée a reçu, lundi 18 avril, le "titre honorifique de Garde" dans un décret signé par le président russee lui-même. "Les actions habiles et décisives de tout le personnel (de la brigade) lors de l’opération militaire spéciale en Ukraine sont un modèle d’exécution du devoir militaire, de courage, de détermination et de grand professionnalisme", a-t-il écrit

Plus de 4,9 millions d'Ukrainiens ont fui le pays depuis le début du conflit, annonce l'ONU. Après 54 jours de conflit, le Haut Commissariat de l'ONU pour les réfugiés a dénombré, lundi, 4 934 415 millions de réfugiés ukrainiens, soit 65 000 personnes de plus que la veille. De son côté, l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) dénombre environ 215 000 non-Ukrainiens ayant également fui le pays et 7,1 millions de déplacés à l'intérieur du pays.

La télévision russe diffuse des vidéos de deux prisonniers britanniques qui demandent que Boris Johnson négocie leur libération. Ils ont les traits tirés et sollicitent le Premier ministre britannique pour négocier leur libération. Dans une vidéo diffusée par la télévision russe lundi, deux prisonniers identifiés comme des ressortissants britanniques, Shaun Pinner et Aiden Aslin, capturés lors de combats à Marioupol (Ukraine), demandent à être échangés contre Viktor Medvedtchouk. Ce riche homme d'affaires ukrainien, proche de Vladimir Poutine, avait été arrêté en Ukraine le 12 avril.

Vous êtes à nouveau en ligne