Washington se plaint de l'interception "dangereuse" d'un de ses avions militaires par un chasseur russe

(ALEXEI DANICHEV / RIA NOVOSTI)

Le Soukhoï russe se serait approché à seulement trois mètres de l'appareil américain.

Incident au-dessus de la mer Noire, mercredi 7 septembre. Un avion militaire américain a été intercepté dangereusement par un chasseur russe, selon Washington. La Russie affirme de son côté avoir intercepté "en stricte application des règles internationales" plusieurs avions espions américains pendant des manœuvres de l'armée russe.

A seulement trois mètres l'un de l'autre

Au cours de la procédure d'interception, qui a duré environ 19 minutes, l'avion de chasse russe s'est approché à quelque trois mètres de l'appareil américain, "ce qui est considéré comme dangereux et non professionnel", a indiqué à l'AFP un responsable américain de la Défense ayant requis l'anonymat.

Un peu plus tôt, l'agence Reuters, citant deux responsables du département américain de la Défense, signalait qu'un pilote de cet avion espion américain effectuant régulièrement des patrouilles au-dessus de la mer Noire s'était plaint de cette interception. "Ils restent douze heures là-haut et il y a beaucoup d'interactions. Mais un seul des incidents a été considéré par le pilote comme dangereux", a indiqué l'un des deux responsables. Selon les Etats-Unis, l'incident a impliqué un Soukhoï-27 et un Boeing P8 de l'US Navy.

Plusieurs incidents similaires

Dans un communiqué, le ministère russe de la Défense explique avoir dépêché ses chasseurs en direction des appareils américains qui ont "à deux reprises essayé de s'approcher de la frontière russe au-dessus de la mer Noire sans que leurs transpondeurs soient branchés""Après que les avions de combat russes sont arrivés à proximité des avions espions pour une confirmation visuelle et pour déterminer les numéros [d'immatriculation] figurant sur leurs ailes, les appareils américains ont brusquement changé de cap et sont partis", poursuit le ministère.

Dans un contexte de tensions accrues entre les Etats-Unis et la Russie depuis l'annexion par Moscou de la Crimée il y a deux ans, plusieurs incidents aériens similaires entre les deux puissances ont déjà été rapportés cette année. A la mi-avril, en mer Baltique, deux avions de combat Soukhoï-24 ont ainsi simulé des manœuvres d'attaque près du destroyer lance-missiles américain Donald Cook.

Vous êtes à nouveau en ligne