VIDEO. Vladimir Poutine signe le traité ramenant la Crimée dans le giron russe

ALBAN MIKOCZY et BRUNO VIGNAIS - FRANCE 2

Le président russe a réuni mardi le Parlement, les gouverneurs et le gouvernement russe au complet dans la salle d'apparat du Kremlin.

Le président russe, dans un discours aux élans patriotiques et au ton très anti-occidental, a demandé au Conseil de la Fédération de Russie d'examiner la loi d'intégration de la Crimée à son pays, mardi 18 mars, devant le Parlement, les gouverneurs et le gouvernement. Une heure plus tard, Vladimir Poutine a signé le traité ramenant la Crimée et la ville de Sébastopol dans le giron russe.

Le Parlement doit encore ratifier une loi

L'hymne russe a retenti immédiatement après la signature, dans la salle d'apparat où se tenait la cérémonie. "La République de Crimée est considérée comme rattachée à la Fédération de Russie à compter de la date de signature de l'accord", a indiqué peu après le Kremlin dans un communiqué.

Même si ce document est immédiatement entré en vigueur, les parlementaires russes devront ratifier une loi incluant dans la Fédération de Russie deux nouveaux sujets, la Crimée et la ville de Sébastopol, qui y jouit d'un statut à part. Une formalité. Vladimir Poutine avait assuré dans son discours au Kremlin que Moscou ne cherchait pas à intégrer à la Russie d'autres régions d'Ukraine.

Vous êtes à nouveau en ligne