400 marins russes débarquent à Saint-Nazaire le 1er juin

Le porte-hélicoptère \"Vladivostok\", le 5 mars 2014, à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique).
Le porte-hélicoptère "Vladivostok", le 5 mars 2014, à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique). (FRANK PERRY / AFP)

En pleine crise ukrainienne, ils viennent se former au maniement d'un porte-hélicoptère construit par la France.

Leur venue était prévue depuis longtemps dans le cadre d'un accord international entre la France et la Russie. Mais en pleine crise ukrainienne, elle ne passera pas inaperçue : 400 marins russes sont attendus le 1er juin à Saint-Nazaire, rapporte Ouest-France, mercredi 30 avril.

Ces deux équipages, qui logeront dans leur bateau-école, le Smolny, viennent se former au maniement du BPC Vladivostok, un porte-hélicoptère de type Mistral que la France fabrique pour la Russie dans les chantiers navals de Loire-Atlantique. En 2011, la Russie de Vladimir Poutine avait commandé deux vaisseaux de ce type aux chantiers STX.

Interrogé début mars sur la remise en cause éventuelle de l'accord franco-russe avec la crise ukrainienne, dans laquelle la France condamne la politique de la Russie, le ministère des Affaires étrangères, Laurent Fabius, avait pudiquement déclaré : "Nous n'en sommes pas là."

Vous êtes à nouveau en ligne