Main d'oeuvre : la pénurie menace la Suisse

France 2

Les Suisses ne veulent plus de travailleurs étrangers. Ils l'ont dit lors d'une votation populaire en 2014. À partir du 1er juillet, leur choix va se concrétiser. Les entreprises auront de plus en plus de mal à recruter des étrangers alors que l'économie souffre d'une grave pénurie de main-d’œuvre.

La Suisse est fière de son taux de chômage très bas. Au mois d'avril, il est descendu à 2,7%, son niveau le plus faible depuis juillet 2012. Le pays est en situation de quasi plein emploi. Mais, revers de la médaille, le pays doit faire face à une pénurie de main d’œuvre. Les entreprises qui veulent recruter ont du mal à trouver des candidats qualifiés.

Toutes les catégories socioprofessionnelles peu à peu concernées

Ce manque de main d’œuvre concerne des secteurs très variés, de la construction à la petite enfance. En février 2014, les Suisses ont voté des restrictions d'immigration. Ces mesures, qui réduisent la libre circulation des travailleurs européens, entreront en vigueur le 1er juillet. Aujourd'hui, l'absence de main d'oeuvre est en train de s'étendre à toutes les catégories socioprofessionnelles de l'économie helvétique. Si la situation ne s'améliore pas, la Suisse pourrait subir une pénurie globale de main d’œuvre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne